Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Emelbay

Articles avec #les petits oiseaux tag

Les petits oiseaux : épilogue

11 Mars 2010 , Rédigé par emelbay.over-blog.com Publié dans #Les petits oiseaux

J'ai fait un rêve très bizarre ! Une histoire d'oiseaux, de nids à musique. Il y avait des petites mésanges, de gentils rossignols, une hirondelle qui n'amenait pas du tout le printemps, une chouette très sage et un rouge-gorge qui parlait.

Ce rêve m'a rappelé une histoire qui m'est arrivée dans la vraie vie. Une histoire de forum. Oui, c'est ça, une histoire de forum.Je m'en souviens vaguement.  Mais cela n'a plus d'importance maintenant ...plus d'importance du tout !

 
Lire la suite

Les petits oiseaux : la mésaventure du rouge-gorge (suite et fin)

9 Mars 2010 , Rédigé par emelbay.over-blog.com Publié dans #Les petits oiseaux

Cette nuit, alors que je dormais profondément, la tête sous mon aile, j'ai reçu une visite. Je n'habite pas dans le nid à musique, bien entendu. Comme tous les oiseaux, j'ai un nid à moi. Personne ne vit dans le nid à musique. On y passe, on s'y arrête, quelques minutes, quelques heures. On vient prendre des nouvelles de ses amies(s). On discute avec ceux qui sont là de notre passion commune : la musique et, quelque fois d'autres choses. Mais pas trop !! La leçon a porté ses fruits et chacun surveille ses gazouillis.
http://www.salamandre.net/files/cached/shared/Chouette_272_300.jpg
Donc, cette nuit, j' ai été réveillée par une caresse d'aile et dans la lumière blanche de la lune, j'ai vu, posée à côté de mon nid, une magnifique chouette, grise et blanche. Comme elle paraissait grande à côté de moi, le minuscule rouge-gorge !!
Je me suis redresssée et je l'ai examinée en silence. Elle me regardait avec bienveillance. J'avais déjà entendu parler de cette chouette. Elle n'a pas d'âge et tous les oiseaux ont beaucoup de respect pour elle. C'est "une sage". Mais je ne l'avais jamais rencontrée. Personne ne sait où se trouve son arbre. Elle apparaît lorsqu'elle estime que c'est nécessaire car le vent,  le bruit des feuilles lui parlent, lui racontent ce qui se passe dans les nids.

Certains disent que cette chouette a acquis sa sagesse dans une autre vie. Et dans cette autre vie, elle se serait appelée Edwige et aurait accompagné le jeune sorcier Harry Potter dans son combat contre les forces du mal. Sa mission terminée, elle serait revenue vivre parmi les siens. Mais je ne sais pas si tout cela est vrai ....

La chouette me regardait de ses yeux un peu tristes. Tristes sans doute d'avoir  connu trop de chagrins. Mais derrnière ces yeux tristes, on devinait aussi beaucoup de douceur.

J'étais très intimidée, immobile et silencieuse. Seul mon petit coeur battait très vite et très fort. J'avais l'impression qu'on l'entendait résonner dans le silence de la nuit.

- " tu es triste, petit rouge-gorge ?
- oui.
-  tu es déçue, petit rouge-gorge ?
-  oui
-  tu es fâchée, petit rouge-gorge ?
- oui.

- à cause de qui, es-tu triste ?
- à cause de moi.
- par qui as-tu été déçue ?
- par moi.
- contre qui es-tu fâchée ?
- contre moi.

- uniquement ?

- uniquement  !"

-Dis-moi pourquoi tu es triste, déçue et fâchée contre toi-même, petit oiseau. Tu es bien sévère. As-tu les ailes assez solides pour porter tout ce poids ? Ne vaudrait-il pas mieux que tu te débarrasses de tous ces fardeaux ? Laisse-moi t'aider. Tu ne peux pas rester toute seule et te laisser écraser par des sentiments si malheureux.

- Vous croyez ? mais ce qui m'arrive est de ma faute. Je dois accepter les conséquences de mes actes et les surmonter toute-seule. Je dois aussi en tirer les leçons.

- Je suis d'accord avec toi sur les leçons que tu dois tirer de ces expériences. Mais tu ne dois pas le faire seule car tu pourrais te tromper. Je suis venue pour t'aider à trouver la voie à suivre, la bonne.
Alors, pourquoi es-tu triste ?

- car je me suis fâchée. J'ai voulu appeler à la paix et je me suis laissée emporter par une mauvaise colère. C'est triste de perdre aussi vite patience et surtout d'être tombée dans les mêmes travers que la jolie tourterelle et les autres oiseaux querelleurs.

- pourquoi es-tu déçue ?

- car je n'ai pas su garder mon calme, je n'ai pas su respecter et comprendre la souffrance des autres. Qui suis-je pour prétendre donner des leçons de tolérance et d'humanités aux autres alors que moi-même j'en ai beaucoup à recevoir ? Je me suis prise pour une colombe de la paix. Quelle prétention de la part d'un minable petit oiseau ?

- pourquoi es-tu fâchée ?

- car depuis j'ai été jugée sur ces actes. L'hirondelle et le chardonneret n'ont retenu que cela de moi et rien d'autre. Elles m'ont condamné sans me laisser la moindre chance de me défendre. Elles se trouvent à l'intérieur du nid à musique et à rire. La porte est femée à clé et il n 'y a pas de boite aux lettres. Quant au pigeon-voyageur, il dépose les messages, mais ne peut pas en prendre. Rien n' a été prévu dans le nid à musique et à rire pour recevoir des messages ou je n'ai pas su trouver le moyen de le faire. Je ne connais pas le mode d'emploi.

- je comprends. Ce que tu m'expliques est clair et bien raisonné. Mais à ton tour, sauras-tu te monter raisonnable et écouter ce que j'ai à te dire ?

- Oui, je le pense car votre sagesse est légendaire.  Aujourd'hui, j'ai besoin d'un guide en qui je puisse avoir confiance et qui saura me conduire hors du puits dans lequel j'ai glissé.

- Quelles sont tes intentions à l'égard du nid à musique et à rire ?

- aucune. J'accepte la décision de l'hirondelle et du chardonneret. Simplement.

- et le nid à musique ?

- j'espère y retrouver ma place lorsque je reviendrai.

- tu comptes partir en voyage ?

-non, je vais juste chercher du repos dans un autre nid qui ne sera ni à musique, ni à rire.

- dans ce cas, je vais t'offrir un cadeau, quelques mots précieux qu'il te faudra comprendre et méditer très longtemps, une boussole qui te guidera tout au long de ta vie :

"SI TU DIFFERES DE MOI, MON FRERE, LOIN DE ME LESER, TU M ENRICHIS" Antoine de Saint-Exupéry.

Tu t'es montrée très raisonnable, petit rouge-gorge. Je te fais confiance. Tu sauras trouver la bonne voie. Mais n'oublie jamais ta boussole ...

Adieu.


-

-

Lire la suite

Les petits oiseaux : la mésaventure du rouge-gorge (4ème partie)

7 Mars 2010 , Rédigé par emelbay.over-blog.com Publié dans #Les petits oiseaux

Je suis restée dans le nid à musique de la tourterelle car je sais qu'elle n'est pas méchante. Et je l'aime bien ce nid. J'y ai fait mes premiers pas d'oiseau-écrivain. Et je ne vais quand même pas partir au moment où la tourterelle a besoin d'un peu d'aide !

Dans un mauvais jour de sa vie, elle a prononcé de vilaines paroles.

Qui peut prétendre que ce genre de chose ne lui est jamais arrivé ? Qui, sous le coup d'une émotion, n'a jamais dérapé dans ses propos ? Qui peut savoir pourquoi la tourterelle a perdu patience ce jour là, à ce moment précis ?

J'ai eu de la peine pour la petite mésange innocente, j'ai eu de la peine de la voir partir en pleurant. Elle n'avait rien fait de mal pour mériter un tel traitement. Elle avait peut-être manqué un peu de discrétion. Mais je n'en suis même pas sûre, en y réfléchissant bien ...

La tourterelle n'était plus là quand les petits oiseaux sont partis. Cela aurait-il changé quelque chose ? Les petits oiseaux attendaient tous qu'elle s'excuse. Elle ne l'a pas fait. Ce n'est pas à moi de juger ...

Aujourd'hui,  je suis toujours auprès de la tourterelle et je resterai avec elle tant qu'elle aura besoin de moi. Et puis, il reste des petits oiseaux dans le nid à musique dont certains qui vont d'un nid à l'autre. lls ne sont pas nombreux, mais, il y en a quand même quelques-uns. Leur coeur balance : ils veulent faire de la musique et rire. ce n'est pas incompatible, à prori ..... Il y a un petit fil très fin et très fragile entre les deux nids. Un petit fil aux couleurs de l'espoir et avec des reflets d'amitié.

Depuis ce jour de colère, j'ai beaucoup réfléchi à tout cela. J'avais appelé à la paix et j'ai échoué. Mais j'étais peut-être mal placé pour cela.

Il y a quelques mois, moi aussi, j'avais blessé une petite mésange. J'ai recherché cette petite mésange et je l'ai retrouvée. Je suis allée vers elle pour lui demander si elle acceptait de me connaître, de me parler et de m'écouter. Elle n'a pas refusé et nous avons réussi à faire connaissance, à mieux nous comprendre. J'ai reconnu mes erreurs et j'espère qu'elle m' a pardonnée ?

Cette tempête qui a secoué le nid à musique m'a permis de faire la paix avec une petite mésange et surtout avec moi-même.

Alors, j'ai vu les rayons du soleil traverser les arbres et briller sur le nid à musique. J'ai vu la tourterelle qui remettait les notes de musique à leur place sur la partition.

J'ai appelé mon amie le rossignol qui se trouvait dans l'autre nid et je lui ai crié : "ne lâche pas le fil d'espoir, j'arrive" -" je t'attends ..." m' a t-elle répondu.

J'ai remonté le fil et j'ai trouvé une porte. Une porte fermée à clé. J'ai prix mon courage à deux mains et j'ai crié : bonjour, c'est moi Emelbay, est-ce-que je peux entrer les amies (s) ?

Un pigeon voyageur est arrivé et m' a laissé un message : tu ne peux pas encore entrée dans le nid à musique et à rire . Il faut que tu attendes d'y être invitée.

Je suis donc retournée dans le nid à musique et j'ai repris mes activités, le coeur léger.

Deux rossignols sont venus chanter avec moi. Ils ont la chance de pouvoir se promener entre les deux nids. Ils m'ont dit :"ne t'en fais pas, l'hirondelle et le chardonneret vont t'ouvrir la porte. Laisse leur un peu de temps. Elles t'en veulent un peu pour les mots malheureux que tu as eus... Aies confiance".

J'ai attendu et le pigeon voyageur est revenu. Il tenait dans son bec (non, pas un fromage :)), mais un simple mot : ta candidature n'a pas été retenue. Tu ne peux pas entrer dans le nid à musique et à rire. Point !

J'ai repensé aux larmes de la petite mésange et je suis restée bêtement assise sur ma branche, au dessus du nid à musique. Mais il n'y avait pas de musique. Juste le silence et comme un courant d'air froid...

He bien voila, je n'ai pas mérité ma place dans l'autre nid. L'hirondelle et le chardonneret en ont décidé ainsi.
Sans doute aurait-il fallu que j'abandonne le nid à musique et que je quitte la jolie tourterelle. Mais je ne l'ai pas fait et je ne le ferai pas.

Je n'ai jamais cautionné les paroles de la tourterelle. Mais je ne laisserai pas tomber une amie parce qu'elle a commis une erreur. Si celle-ci est humaine, cela peut aussi s'appliquer aux tourterelles !



Lire la suite

Les petits oiseaux : la mésaventure du rouge-gorge (3ème partie)

7 Mars 2010 , Rédigé par emelbay.over-blog.com Publié dans #Les petits oiseaux

Moi, je suis assise bêtement sur une branche et je suis les échanges, comme dans un match de tennis. A droite, à gauche, cela ne s'arrête pas. Et cela s'aggrave de plus en plus. Le ton monte, monte et l'un après l'autre, les petits oiseaux quittent le nid à musique.

Je suis affolée, bien sûr et je décide, comme d'autres, d'appeler au calme, à la paix. Mais rien n'y fait, certains petits oiseaux sont trop en colère pour voir les messages de paix. Je ne me décourage pas et je renouvelle mon appel au calme. Je tends une main, plutôt une aile, aux petits oiseaux en colère. Mais je suis seule, la tourterelle est partie et j'échoue complètement.

Il n'y aura pas de paix, les mésanges sont parties, ainsi que tous les rossignols, les petites pies au plumages brillants, les joyeuses perruches. Il ne reste plus que le silence et le vide.

Et comme la tourterelle, je fais le mauvais choix, celui de la colère. J'envoie un ultime message très amer à l'égard de tous les petits oiseaux qui ont quitté le nid. A ce moment là, je suis surtout très triste et je chosis mal mes mots. Je refuse d'admettre que les petits oiseaux sont partis. Je refuse d'admettre que le nid à musique est vide. Je refuse d'admettre que c'est un départ sans retour.

Un petit oiseau au joli plumage couleur caramel me met en garde :"inutile d'être aussi peu amène à l'égard des autres".
Mais c'est trop tard,

Dans un effort louable, j'ai essayé de ramener la paix dans le nid. J'ai échoué et je termine ma symphonie héroïque en jetant de l'huile sur le feu. Quel triste paradoxe !

Le lendemain matin, le nid est toujours posé sur  sa branche. Mais il est presque vide et très silencieux. Je ne peux pas évaluer les dégats, mais je sais qu'ils sont importants. Et un autre jour passe.  Et encore un autre. On entend bien de temps en temps une petite chanson triste s'élever du nid. Un oiseau qui vient d'arriver et qui essaie de réchauffer le nid.
http://www.hirondelle.oiseaux.net/images/hirondelle.rustique.dessin.na.1.jpg
Un jour que je suis assise toujours aussi bêtement sur ma branche, je reconnais le chant amical d'un rossignol. Il se pose au bord du nid et me dit :"tu sais, une hirondelle et un chardonneret ont construit un nid à musique et à rire, là-bas sur un grand chêne. Tu devrais venir nous rejoindre. L'ambiance y est drôle et très amicale. Viens avec moi" - "Ha bon, je l'ignorais. Oui... enfin... je ne sais pas si je vais venir. Il faut que je réfléchisse ..."- "Comme tu veux, mais tu as tort d'hésiter ! " Et le rossignol est reparti dans un battement d'ailes gracieux.



Lire la suite

Les petits oiseaux : la mésaventure du rouge-gorge (2ème partie)

7 Mars 2010 , Rédigé par emelbay.over-blog.com Publié dans #Les petits oiseaux

Quel silence tout-à-coup dans le grand arbre ! Plus un gazouillis, plus une feuille ne bouge. Les petits oiseaux présents sont stupéfaits.

Mais qui a parlé si méchamment  ? Ce ne peut pas être la jolie tourterelle ?

Et pourtant si, c'est bien elle, la pauvre tourterelle qui a perdu son calme et sa gentillesse habituelle. Elle s'est laissée emporter par une vilaine colère.

L'effet de surprise passé, une première petite voix se fait entendre, suivie d'une seconde, puis d'une autre : " que se passet-il Tourterelle ? Pourquoi es-tu si méchante tout-à-coup ? Les mésanges n'on rien fait de mal !"

La jolie tourterelle est dans un très mauvais jour. Elle n'écoute pas son coeur, mais un vilain petit diable. Et elle reprend :"Je ne supporte plus vos gazouillis. Vous me fatiguez.. Je ne veux plus vous entendre gazouiller dans mon nid à musique. Les histoires des mésanges sont idiotes !"

Et re ! Cette fois-ci, beaucoup de petits oiseaux se fâchent et interpellent la tourterelle aussi méchamment qu'elle vient de le faire à l'égard des petites mésanges.

On entend les rossignols, les perruches dirent à la tourterelle qu'elle est bien méchante, qu'elle n'a pas le droit de traiter les autres petits oiseaux de la sorte, qu'elle manque de respect aux petites mésanges et à tous les oiseaux du nid.
http://a10.idata.over-blog.com/300x294/1/46/77/15/rossignol-philom-le-3.jpg
L'arbre est secoué, des feuilles tombent, ainsi que quelques plumes. On entend des battements d'ailes et dans un petit rayon de lumière, on voit une jolie petite mésange quitter le nid. Elle est triste la petite mésange. Elle pleure. Elle ne comprend pas pourquoi la tourterelle a été aussi méchante avec elle. Elle n' a rien fait de mal et elle aimait tellement le nid à musique et ses occupantes (ts). 

La petite mésange s'en va. Elle ne voit plus de raison à rester dans le nid à musique. Elle a le coeur gros. Elle retourne dans son petit nid à elle.

Et dans le nid à musique, le ton des gazouillis monte.

Avez-vous déjà vu un oiseau en colère ? Ses plumes gonflent, ses membres se raidissent, ses petits yeux deviennent noirs et perçants.

L'arbre bouge tellement, que le nid manque de tomber à chaque instant.

Des petites voix s'élèvent de tous les côtés. Certains petits oiseaux annoncent leur départ imminent, alors que d'autres cherchent à apaiser les esprits, à calmer le jeu.

C'est une cacophonie générale. Personne n'écoute plus personne. La tourterelle a disparu ...





 
Lire la suite

Les petits oiseaux : la mésaventure du rouge-gorge (1ère partie)

7 Mars 2010 , Rédigé par emelbay.over-blog.com Publié dans #Les petits oiseaux

Toute ressemblance avec des personnes existantes n'est pas fortuite. Elle est bien réelle.

Cette histoire commence comme un conte de fées ou plus exactement comme un compte de faits.

http://www.lillustrateur.net/tourterellesm.jpg

Il était une fois, une jolie tourterelle qui était passionnée par le chant et la musique. Elle avait un joli timbre de voix et aimait interpréter des airs de compositeurs célèbres. Elle avait beaucoup d'amies (is) qui partageaient cette passion et souvent ils chantaient ensemble ou échangeaient des notes.

Un jour, la jolie tourterelle a eu envie de choisir un belle arbre, grand et avec beaucoup de branches solides, pour y créer un nid de musique. Toute seule, elle a trouvé l'arbre parfait, y a apporté des brindilles et de la mousse et  a installé un beau nid à musique. Ce n'est pas facile de construire un beau nid à musique. Cela demande beaucoup de temps et d'adresse. Mais la petite tourterelle était courageuse et motivée et un beau matin de décembre, le nid était prêt.

http://www.weekvandenestkast.nl/var/mediapool/2.jpg

Elle y a invité toutes (s) ses amies (s). Il y avait là des petites mésanges facécieuses, des perruches colorées, de petites pies coquines, des petits moineaux effrayés, des rossignols, des merles sautillants ...



Attirés par la musique et les chants mélodieux qui venaient de cet arbre, d'autres petits oiseaux sont arrivés.Et des grands aussi ! Une cigogne, un héron cendré et, moi, un tout petit oiseau timide : un rouge -gorge. Tout le monde était accueilli avec bienveillance et chaleur.  Les oiseaux arrivés les premiers étaient toujours ravis de découvrir de nouveaux talents et de nouvelles musique.

La petite tourterelle veillait avec beaucoup de soin sur son nid. Dés son installation, en accueillant ses amies (s), elle avait expliqué quel était le ton et l'objetctif qu'elle souhaitait donner à son nid : la musique, les mélodies, les chants, sous toutes leurs formes.

Mais pour arriver à un certain niveau de qualité, elle voulait éviter les bavardages qui n'avaient pas de rapport avec la musique. Afin de faire régner l'harmonie et de plaire au plus grand nombre, elle avait prévu une branche spéciale "papotages" afin que chacun puisse venir s'y détendre et le cas échéant, trouver un peu de réconfort en cas de soucis.

L'amitié, surtout, et l'humour tenaient une grande place dans le nid et la branche à papotages ne désemplissait pas.
Cela agaçait quelque fois la tourterelle car elle trouvait que ses amies (s) y passaient trop de temps et gazouillaient un peu trop fort.

http://www.antoinedelor.com/local/cache-vignettes/L371xH480/rouge-gorge-d36fd.jpg

Je me sentais très bien dans le nid à musique. J'étais très timide, certes, et je ne chantais pas très fort. Mais j'aimais y venir régulièrement. J'écoutais chanter les autres et j'applaudissais de tout mon coeur. Et puis, un jour, j'ai eu envie d'écrire une chanson, comme cela, pour le simple plaisir de l'offrir aux autres. Et j'ai réussi à créer un charmant petit air qui a plu à mes amies (s). J'étais ravie et j'ai recommencé. Mes amies (s) ont encore apprécié.

La jolie tourterelle était contente de mon travail et m'avait même félicité. Tout semblait aller pour le mieux.

 Le nid à musique accueillait chaque jour de nouveaux membres et l'ambiance qui régnait était très bon enfant. Toujours de la musique, mais plus de gazouillis. Et quelques gentils farces aussi. Et plus le temps passait et plus la branche à papotages se remplissait. Alors, les jolies petites pipelettes ont commencé à bavarder un peu partout.

Régulièrement, la jolie tourterelle rappelait ses amies (s) à l'ordre. "Faites moins de bruit, s'il vous plait" "Cessez de gazouiller pour rien".

Les choses rentrait dans l'ordre établi par la tourterelle et les petits oiseaux se serraient sur la branche à papotages pour plaire à la tourterelle.

Mais vous connaissez les oiseaux, ils sont libres, légers, ils volent avec le vent et régulièrement les gazouillis reprenaient du volume.

Et un jour comme les autres, une petite mésange a raconté une histoire de musique. Cette petite histoire a interpellé une autre petite mésange et une discussion très amicale a commencé. D'autres petits oiseaux y ont pris part et le gazouillis a pris de l'ampleur.

Et ce jour qui avait pourtant commencé comme un autre jour, est devenu un mauvais jour.

La tourterelle qui venait d'avoir un gros souci avec un chien, est arrivée un peu énervée. Elle a entendu tous ces gazouillis et, encore bouleversée par sa rencontre avec le gros chien, elle s'est fâchée contre ses amies (s)." Cessez ces bavardages inutiles. Vous me faites penser à des oies et des pintades avec vos histoires. Vous n'êtes pas dans une basse-cour. Vous êtes dans MON nid à musique !"
Lire la suite