Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Emelbay

Des poupées Corolle, bien sûr, mais d'autres aussi...

19 Février 2011 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11691.JPG

SDC11581.JPG

SDC11672.JPG

SDC11616-copie-1.JPG

SDC11669.JPG

SDC11626.JPG

SDC11680.JPG

SDC11689.JPG

SDC11678.JPG

SDC11622.JPG

... d'autres poupées, d'autres styles, des nouveautés pour moi et des découvertes aussi.

 

Grâce à mon forum préféré, que je vais citer avec grand plaisir, LES POUPIES, pour le nommer :), j'ai découvert de nouvelles poupées.

 

Chaque jour, une amie, une copine, un nouveau membre nous présente un petit visage, une charmante fillette, un poupon joufflu qu'elle ou il a trouvé jolis ou attachants.

 

Chaque nouveauté est présenté avec enthousiasme et passion.

 

Et me voila partie sur un nouveau chemin, curieuse d'élargir ma passion pour les poupées Corolle à d'autres poupées, très différentes.

 

Je ne peux pas dire que ce nouveau chemin est droit et tapissé de guimauve rose.

 

Non, car moi qui suis si attachée aux poupées Corolle, j'ai tendance à comparer chaque nouvelle venue à une poupée Corolle. Et à chaque fois, je suis déçue.

 

Et puis, j'ai compris mon erreur : il est absurde de comparer deux choses différentes.

 

S'il est vrai que pour moi, les poupées Corolle sont des modèles de perfection, il peut en être de même pour d'autres marques ou styles de poupées.

 

Il suffit de les voir telles qu'elles sont avec leur caractéristiques propres, leurs personnalités et ne pas vouloir tout aligner sur un seul standardSDC11580.JPG, aussi beau soit-il.

 

Il en va des êtres humains comme des poupées : ils sont incomparables. Certains peuvent ressembler à d'autres, mais ils ne sont jamais les mêmes.

 

Une dernière chose : pour les poupées, ce sont des femmes et des hommes qui créent des modèles, des visages, inspirés de ceux des êtres humains. Les hasards de la génétique  n'y sont pour rien.

 

Le grand mystère de la vie est réservé aux êtres vivants.

 

C'est tellement évident que parfois on l'oublie un peu ...

 

(en photo : poupées Corolle, poupée Tara de Kidz'n Cats (elle porte des moon-boots oranges), grande poupée Ruth Treffeisen, poupée mannequin Ellowyne)

Lire la suite

Poupée Corolle : la machine à remonter le temps (2ème épisode)

12 Février 2011 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11618.JPG

SDC11620.JPG

SDC11616.JPGCécilia, 1994

SDC11613.JPGIl pleut. Mais cSDC11611.JPGe n'est pas grave car ma machine est étanche. C'est un détail qui a son importance car en Ile de France, il pleut souvent !!

 

Le compteur s'arrête sur 1994, sur la belle Cécilia.

 

 

 

 

 

 

 

Je fais un autre essai et nous voici en 1995 en compagnie d'une grande dame, toute en  beauté et en dignité : La BaryniaSDC11619.JPG

Lire la suite

Poupée Corolle : la machine à remonter le temps.

9 Février 2011 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11608.JPG

SDC11607.JPG

SDC11603-copie-1.JPGAgnès, Alice et Aude (1998)

 

SDC11601.JPG

A l'occasion de la sortie du nouveau catalogue Corolle collection 2011, j'ai l'honneur de vous inviter à un petit voyage  dans les anciennes collections Corolle grâce à ma nouvelle machine à remonter le temps.

 

Je viens d'en finir la construction. Elle est opérationnelle depuis ce soir.

 

Je n'ai pas eu besoin de beaucoup de choses pour la construire :  une véritable deception en découvrant la collection Corolle 2011, une immense nostalgie en feuilletant les anciens catalogues et un grand désir de voir et revoir de belles poupées Corolle.

 

Voici simplement exposées les raisons d'exister de ma machine à remonter le temps que j'ai baptisée : il était une fois Corolle ...

 

Prêtes (s) pour le voyage inaugural ?

 

Je ferme la porte, j'appuie sur le bouton (j'espère que cela ne va pas exploser ! :)

 

Les années défilent 1979, 1980, 1981, 82, 8..........................1991, 1992, 93, 9...............et le compteur s'arrête sur 1998

SDC11600.JPGLili au Château, au Mont St Michel et au Château (création Malou Ancelin 1998)

 

Premier essai : la machine à résister et l'atterissage s'est fait tout en douceur.

 

A bientôt pour un autre voyage dans le temps, dans Il était une fois Corolle ....

Lire la suite