Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Emelbay

Poupée Corolle : photos exposition Corolle Clodrey Langeais 2013 (05)

17 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11194.JPGSDC11397.JPGSDC11398.JPGSDC11399.JPGSDC11400.JPGSDC11402.JPGSDC11213.JPGSDC11217.JPGSDC11216-copie-3.JPGSDC11265.JPGSDC11267.JPG

 

La visite de l'exposition Corolle - Clodrey continue doucement, tranquillement pour le seul bonheur des yeux et le plaisir des poupées Corolle. 

 

Sur les quatrième et cinquième pages, vous pouvez admirer un couple de mariés.

 

Il s'agit d'une création particulière. Ces poupées n'apparaissent dans aucun catalogue.

 

J'ai montré ces photos à une dame charmante qui travaillait , il y a plus de dix ans, aux Galeries Lafayette à Paris et qui s'occupait exclusivement du "Corolle corner" ou plus simplement du rayon Corolle à l'étage des jouets.

 

Elle m'a dit que "si sa mémoire était bonne (et cela je ne le sais pas ?)", ce couple de mariés avait été crée pour les vitrines de Noël en l'an ??

 

Avant de convoler en justes noces, la mariée était une ballerine et le visage du marié est celui d'une autre poupée de collection que je n'ai pas réussi à identifier. Il a suffi d'une perruque et d'un costume avec redingote pour transformer une fille en garçon, comme dans la chanson de Mylène Farmer, "Sans contrefaçon" :    

Puisqu'il faut choisir
A mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon
Je suis un garçon
Et pour un empire
Je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon
Je suis un garçon

Tout seul dans mon placard
Les yeux cernés de noir
A l'abri des regards
Je défie le hasard
Dans ce monde qui n'a ni queue ni tête
Je n'en fais qu'à ma tête
Un mouchoir au creux du pantalon
Je suis chevalier d'Eon

Puisqu'il faut choisir
A mots doux je peux le dire
Sans contrefaçon
Je suis un garçon
Et pour un empire
Je ne veux me dévêtir
Puisque sans contrefaçon
Je suis un garçon

Tour à tour on me chasse
De vos fréquentations
Je n'admets pas qu'on menace
Mes résolutions
Je me fous bien des qu'en dira-t-on
Je suis caméléon
Prenez garde à mes soldats de plomb
C'est eux qui vous tueront

Puisqu'il faut choisir ...

 

Je n'ai aucune certitude, mais cette piste des vitrines de Noël me semble tout-à-fait probable. 

 

Les poupées Corolle ont souvent été superbement mises en valeur dans ces vitrines.

 

 

Lire la suite

Poupée Corolle : les Chéries oeuvrent pour une excellente cause.

17 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

On ne pouvait trouver meilleur rôle pour une poupée Corolle que celui de venir en aide à l'enfance malheureuse.

On ne pouvait trouver meilleure ambassadrice qu'une poupée Chérie de Corolle pour venir en aide à SOS Village d'enfants.

Les poupées Corolle savent tout faire : jouer avec les petites et les grandes filles, devenir objet de collection et mieux  encore, agir pour une monde meilleur, apporter leur aide aux enfants maltraités.

Merci Corolle ! 

(cliquer sur le lien SOS village d'enfants pour voir le film).

 

Lire la suite

Poupée Corolle : photos exposition Corolle Clodrey Langeais 2013 (04)

15 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11250.JPGSDC11249.JPGSDC11248-copie-1.JPGSDC11218-copie-1.JPGSDC11219.JPGSDC11220.JPGSDC11221-copie-1.JPGSDC11222.JPGSDC11225-copie-1.JPGSDC11226.JPGSDC11227.JPGSDC11228.JPGSDC11229.JPGSDC11230.JPGSDC11231.JPGSDC11232.JPGSDC11233.JPGSDC11234.JPGSDC11235.JPGSDC11236.JPGSDC11237.JPG

 

L'exposition porte un double nom "Corolle - Clodrey" car Corolle n'existerait pas si Clodrey n'avait pas existé.

Voici les photos  des poupées Clodrey, les premières, celles qui ont ouvert le chemin à toutes les petites filles Corolle, à bébé chéri, aux Chéries, aux Kinra girls....

Il fallait forcément un début au commencement...

Lire la suite

Poupée Corolle : photos exposition Corolle Clodrey Langeais 2013 (03)

15 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11376.JPGSDC11377.JPGSDC11378.JPGSDC11379.JPGSDC11380.JPGSDC11381.JPGSDC11382.JPGSDC11383.JPGSDC11384.JPGSDC11385.JPGSDC11386.JPGSDC11387.JPGSDC11388.JPG

 

Pour ces grandes poupées magnifiquement vêtues, les photos parlent d'elles-mêmes.

Juste quelques noms, au hasard, pour rendre ces beautés presque humaines : Ludmilla, Tania, Douchka, Yukka, Yakima, Mei Mei...., stars Corolle des années 90.

 

 

Lire la suite

Poupée Corolle : photos exposition Corolle Clodrey Langeais 2013 (02)

12 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11368.JPGSDC11367.JPGSDC11366.JPGSDC11365.JPGSDC11361-copie-1.JPGSDC11239.JPGSDC11240.JPGSDC11241.JPGSDC11242.JPGSDC11243.JPGSDC11244-copie-1.JPGSDC11312.JPGSDC11362.JPGSDC11363.JPGSDC11364.JPG

 

Sur cette seconde série de photos, vous pouvez voir l'ilôt central de la première grande salle de l'exposition.

 

Un ilôt, un grand kiosque, un manège de poupées.

 

Une farandole de couleurs, de frimousses différentes. Un petit monde ludique où les poupées et les poupons avaient l'air de s'amuser.

Un grande fête foraine aux couleurs de Corolle.

Ce sont les visiteurs eux-mêmes qui donnaient du mouvement à ce caroussel de poupées en tournant autour : les uns marchaient dans un sens, les autres dans le sens opposé, d'autres encore venaient de côté ou de face. Une aimable bousculade rythmaient par les "oh, c'est ma poupée ou c'est la poupée que j'ai achetée à ma petite fille pour Noël, il y a deux ans ou comme elle est mignonne celle-là ou et celle-là, je la veux,  etc....".

Mais je pense que vous entendez très bien les visiteuses exprimaient leur plaisir et leurs émotions en admirant toutes ces poupées Corolle.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'offre cette série de photos hautes en couleurs à mes Amies et copines du forum Poupies, et plus particulièrement à Aline, à Isabelle, à Coryn, à Minicalincat, à Muriel, à Poupinell. 

 

Comme l'exposition, Poupies est aussi un grand manège, à l'image de la vie, avec un mécanisme fragile et délicat.

Il tourne doucement, jour après jour. Il y a de beaux chevaux de bois qui montent très haut pour les téméraires, des carrosses pour les princesses, des balançoires dorées pour les timides, des petits cochons roses pour les farceuses et des ânes gris pour les coquines et les chipies :).

Où je me situe moi ? ben, j'vends des beignets au sucre, bien sûr :)

A bientôt pour la suite de la visite.

Emelbay :)

 

Lire la suite

Poupée Corolle : photos exposition Corolle-Clodrey Langeais 2013

10 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11334.JPGSDC11335.JPGSDC11338.JPGSDC11339.JPGSDC11345.JPGSDC11340.JPGSDC11333.JPGSDC11245.JPGSDC11281.JPGSDC11247.JPG

Voici les premières photos que j'ai ramenées de l'exposition Corolle-Clodrey qui a eu lieu à Langeais aux mois de novembre et décembre 2013.

Je n'ai pas respecté le sens de la visite tel qu'il avait été prévu par les organisateurs.

L'exposition commençait par la présentation des poupées Clodrey pour se terminer par celles de la collection Corolle actuelle.

Cette organisation était tout-à-fait logique et magnifiquement mise en scène.

Les visiteuses (eurs) suivaient avec aisance l'évolution des créations Corolle et Clodrey, remontaient doucement le cours de la vie des poupées.

Une promenade initiatique tantôt rose et blanche, tantôt multicolore.

Une ballade empreinte de douceur parmi les calins et les bébés, une ballade remplie d'admiration devant les poupées de collection, les mariées...

Je vous  présenterai toutes mes photos, sans exception, à un rythme d'école buissonnière, de jeu de cache-cache, d'enfance insouciante....

J'ai choisi ces premiers clichés en pensant à une Amie très chère. Je lui dédie ces images. Je sais qu'elle se reconnaîtra. 

C'est grâce à elle que j'ai eu connaissance de cette exposition.

Même si elle n'était pas présente physiquement lors de ma visite, elle était à mes côtés et le premier livre que j'ai acheté, a été pour elle. 

Lire la suite

Les poupées Corolle, mon blog et moi : 2014, une nouvelle année.

9 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

L'année 2013 s'est mal terminée pour mon blog.

 

Une personne malfaisante et puante s'en est servie pour m'insulter.

 

Gratuitement et sans raison apparente.

 

Je ne pense pas avoir offensé, insulté, nuit ou injurié quelqu'un en parlant des poupées Corolle sur ce blog.

 

Je vous ai présenté une grande partie de ma collection de poupées Corolle avec le même but que toutes les autres blogueuses-collectionneuses de poupées : le simple désir de partager une passion commune.

 

Et je ne regrette rien car je sais que mes photos ont fait plaisir à beaucoup de personnes dont certaines sont devenues de bonnes copines et d'autres de vraies amies.

 

Je pense à toi, Isabelle....

 

Je regrette cependant de m'être montrée quelquefois un peu trop familière et d'avoir dévoilé, naïvement, certains aspects de ma personnalité et surtout de ma vie privée.

 

C'est principalement sur  ce dernier aspect de mon blog que j'ai été attaquée et insultée.

 

J'ai porté plainte au commissariat de police de ma ville.

 

Et je souhaite toujours et j'espère vraiment bientôt découvrir l'identité de mon agresseuse pour lui demander POURQUOI ?

 

POURQUOI ces insultes ? 

 

Ces insultes lui ont-elles apporté quelquechose ? De la satisfaction, du plaisir ?

 

Si oui, alors je repense à tous ces juifs que les mensonges et la calomnie ont conduit à la mort durant la seconde guerre mondiale, au massacre d'Oradour sur Glane en 1944 et plus loin encore au massacre de la Saint Barthélémy en 1572.....

Le mal pour le mal.

Fermer mon blog, le faire taire à jamais aurait été une solution simple et efficace pour exorciser le mal.

Mais pas la meilleure, ni la plus digne.

J'ai donc choisi de rester avec toutes les personnes, les bonnes copines et les vraies amies qui aiment les poupées Corolle, simplement, gentiment, gaiement, affectueusement.

C'est tout et c'est l'essentiel.

Et pour le reste, ma foi, FAIT CE QUE DOIT ET ADVIENNE QUE POURRA.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avant de clore ce poste, je voudrais vous présenter mes meilleurs voeux de bonheur et de bonne santé pour l'année 2014. J'espère qu'elle vous apportera beaucoup de joie et de bonheur, ainsi qu'à ceux qui vous sont chers, à ceux que vous aimez  et à tous les autres que vous allez rencontrer demain et avec lesquels vous allez partager un peu de votre vie et de votre temps aux hasards des chemins.

A bientôt avec les photos de l'exposition Corolle-Clodrey à Langeais.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Poupée Corolle, les Chéries : Corolle cultive la "french touch"

9 Janvier 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

(Article extrait du journal Les Echos du 12 décembre 2013.)

Je remercie vivement Aline qui m'a fait parvenir cet article.

Corolle cultive la « french touch »

Par Clotilde Briard

La marque de poupées de Mattel, basée en Touraine, fait désormais appel à un bureau de style et joue sur la complicité mère-fille.

Les tablettes pour enfants et autres peluches interactives ne seront pas les seules à se faire une place sous le sapin. Même si elles tournent le dos au virtuel, les poupées Corolle font tout pour continuer à séduire les petites filles et leurs parents. Conçues à Langeais, en Touraine, elles ont un petit goût d'exception au royaume de Mattel, dont elles font partie.

affirmer son positionnement

La marque, née en 1979, capitalise sur des poupées sentant bon la vanille et ressemblant à de vrais bébés ou à des enfants. Si ses créations sont très reconnaissables, elle s'emploie à faire émerger plus fortement son positionnement. Elle a mieux segmenté ses gammes. Et s'appuie, en cette période de fêtes, sur des démonstratrices en magasin chargées d'expliquer les produits.

Corolle s'est aussi offert les services du bureau de style Peclers pour l'accompagner dans l'élaboration des tenues des poupées. « Nous voulons nous inspirer davantage de la mode enfantine, même si les petites filles aiment toujours le rose et les paillettes », remarque Mathilde Dezalys, la directrice générale. Il s'agit, en outre, de cultiver la « french touch » à l'international.

Les produits s'adaptent aux évolutions des modes de vie. Le nouveau sac à langer-sac à dos comprenant poupon, vêtements, biberon... permet d'avoir toujours sa poupée avec soi, même lorsque l'on appartient à une famille recomposée.

miser sur l'affectif

Corolle cherche à renforcer les liens avec ses consommateurs. Cette année, il a pris directement la parole, avant Noël, auprès de 450.000 foyers ayant une petite fille de moins de trois ans en leur envoyant un catalogue. La couverture de ce dernier mise sur la dimension affective en mettant en scène une mère, sa fille et son poupon. « Il existe un vrai glissement de l'âge de recommandation d'un jouet par l'enfant. Il nous faut trouver le moyen de nous adresser autant à eux qu'à leurs parents », constate la directrice générale, ajoutant que Corolle commence à être une marque transmise de mère en fille. Car, même si l'entreprise propose des poussettes bleues dans lesquelles les petits garçons peuvent aussi promener leurs ours, les poupées restent un territoire très féminin.

Bien décidé à cultiver la fidélité, Corolle garde en stock les anciens modèles de doudou. Pour qu'une éventuelle perte ne se transforme pas en drame. La marque veut aussi entretenir son mythe. Jusqu'au 23 décembre, elle consacre à Langeais une exposition à l'histoire de ses poupées. Si Corolle n'a été créée par Carole Réfabert qu'à la fin des années 1970 avant d'être rachetée en 1989 par l'américain Mattel, elle a eu des grandes soeurs, les poupées Clodrey, lancées par les parents de la fondatrice.

L'industriel organise régulièrement des ateliers mixtes pour cultiver le goût du jeu chez les enfants. Le dernier en date, la Petite Ecole des poupées, a permis de tirer des enseignements pour développer des produits.

étendre sa présence

Aux Etats-Unis, où elle peut compter sur l'appui logistique de sa maison mère, Corolle passe à la vitesse supérieure. Elle y vend moins de vêtements de poupées qu'en Europe. Mais les marinières ornées d'une tour Eiffel ou les petits trenchs pourraient changer la donne.

En France, outre les magasins de jouets, la marque vend désormais sur Internet. Elle s'est développée dans une enseigne comme Monoprix pour toucher d'autres typologies de consommateurs, notamment pour les petits cadeaux. « Il faut être présent à l'esprit des gens de manière plus quotidienne », remarque Mathilde Dezalys. Ses produits figurent aussi dans les espaces Kids de la FNAC. Corolle entre en outre dans les magasins de puériculture Aubert pour s'adresser très tôt aux parents. L'entreprise compte renforcer l'an prochain sa gamme Babi et aller vers des coffrets de naissance. Pour Noël 2014, elle travaille déjà sur des pyjamas pour petites filles ressemblant aux vêtements des poupées. Des développements susceptibles d'aider à désaisonnaliser l'activité.

Clotilde Briard

Lire la suite