Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Emelbay

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle (3)

31 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Adèle a 45 ans.

 

Elle est brune, plutôt grande, assez mince. Ses yeux sont bleus.

 

Elle n'est pas spécialement belle, ni particulièrement laide. Elle est normale. Si tant est que le mot  normalité puisse être utilisé dans la description  physique d'un être humain.

 

Il n'y a rien de plus subjectif que la notion de beauté tant dans l'appréciation esthétique d'une femme ou d'un homme que dans celle d'une sculpture ou d'un tableau.

 

Les philosophes de toutes les époques, même les plus reculées, ont écrit, disserté sur le sujet et le débat est loin d'être clos.

 

Il s'éteindra en même temps que l'humanité.

 

Pour le commun des mortels, la philosphie se limite souvent à cette simple expression familière : il en faut pour tous les goûts.

 

Simple, mais efficace.

 

Adèle est mariée avec Etienne. Kinésithérapeute de son état.

 

Il se sont rencontrés en 1992 lors d'un maraiage. Elle était la cousine de la mariée et lui un très bon copain du marié.

 

En 1995, ils se marient à leur tour. De cette union, est née Cloé en 1997, puis Adrien en 2000.

 

Scénario classqiue et rassurant d'une vie ordinaire. Cela n'a rien de péjoratif. Il existe des milliers de couples qui se sont formés lors d'une soirée de mariage, des milliers de gens qui se sont mariés en 1995.

 

Il y a dix ans, Adèle et son mari ont acheté une grande maison avec un jardin dans le quartier chic de leur ville. Une belle affaire qui leur a été offerte sur un plateau d'argent grâce à Maître Lombard qui, à l'époque, s'était occupé de cette succession.

 

Adèle travaille pour Maître Lombard depuis 1991. Elle a choisi ce métier de clerc de notaire un peu par hasard. En fait, c'est ce métier qui l'a chosie car elle en possédait toutes les qualités : discrétion, patience, excellente mémoire, sens de l'organisation, parfaite maîtrise de l'orthographe et du droit notarial, études qu'elle a suivies avec assiduité après son bac littéraire.

 

On peut rajouter à cette desciption qu'Adèle s'habille de façon très classique, mais pas démodé. Des tenues que d'aucuns qualifieront de passe-partout.  Des couleurs faciles à assortir, des matières faciles à entretenir. Peu de bijoux : son alliance, bien sûr, une montre, une petite chaîne autour du cou avec un pendentif en or et les jours de fête un collier de perles que son mari lui a offert pour la naissance de Cloé. Elle garde sa bague de fiançailles pour ces mêmes occasions.

 

Elle se maquille peu. Un peu de mascara, un soupçon de brillant à lèvres légèrement rosé.

 

Ses yeux bleus se suffisent à eux-même. Son regard est franc et bienveillant, mais un peu réservé.

 

Adèle est sans doute la collaboratrice préférée de Maître Lombard. Il apprécie son efficacité et son esprit vif. Elle sait anticiper ses demandes et sait comprendre ses attentes. Elle utilise avec intelligence la méthode de travail mise en place par son employeur. Elle respecte et entretient avec soin l'esprit de la maison.

 

Adèle est une perle dont beaucoup de patrons souhaiterait  la présence à leurs côtés.

 

Les clients de l'étude apprécient le sérieux et la compétence de la jeune femme. Elle reçoit les familles avec gentillesse. Son sourire accueillant, mais mesuré inspire la confiance. Elle s'exprime posément et fait preuve de beaucoup de patience avec les personnes âgées qu'elle sait rassurer.

 

Lire la suite

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle (2).

29 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Et Adèle tape dans ses mains comme si elle voulait réveiller un somnanbule ou plutôt une personne sous hypnose.

 

Et elle dit : "ça va oui ? Tu vas t'en remettre ?".

 

Miss Kathie reprend péniblement ses esprits. Pour un peu, on s'attend à la voir s'ébrouer énergiquement à la manière d'un chien mouillé afin de se remettre les idées en place. Idées qu'elle a fort mal placées, évidemment !

 

Et d'une voix lente, comme venue d'outre-tombe, Adèle l'entend murmurer :

 

"Il est trop beau. C'est pas permis d'être aussi beau. C'était qui lui ? Il vient de quelle planète ?"

 

Maître Lombard n'a rien perdu de la scène. Il connaît bien chacune et chacun de ses employés. Il est du genre paternaliste. Il ne manque jamais les fêtes de Noël : un cadeau pour chaque enfant, un goûter avec un clown ou un magicien sous le grand sapin ; un déjeuner avec les parents ; un autre pour fêter la Nouvel Année ; encore un autre à Pâques ; un buffet pour chaque anniversaire, etc.....

 

Maître Lombard aime manger, aime faire plaisir à ses employés et aime partager avec eux des moments heureux de la vie.

 

Il n' a jamais manqué un seul mariage. Il offre toujours le contrat.

 

Il a assisté à tous les baptêmes et connait le bonheur d'avoir plusieurs filleuls parmi les enfants et même les petits-enfants de ses employés.

 

Il est généreux de nature. Il doit bien peser 90 kg, d'ailleurs.

 

En souriant, il s'adresse à Miss Kathie et aux autres membres du personnel présents dans ce bureau :

 

" Ce jeune homme s'appelle Julien Rambert. Il a presque fini ses études de droit et va nous rejoindre pour un stage de six mois. Je vous demande de lui réserver le meilleur accueil. C'est un garçon brillant et son père est l'un de mes plus vieux amis. Nous nous sommes connus il y a fort longtemps.

Catherine (il est le seul à l'appeler ainsi), je compte sur vous pour ne pas, comme dire ....,  être trop gentille, trop prévenante avec Julien. Si vous voyez ce que je veux dire ?

Adèle, c'est à vous que reviendra la tâche d'accompagner Julien. Je suis son maître de stage. Je vous le confie. Vous aviez fait un excellent travail avec la petite Caroline, l'année dernière.

Et je sais qu'avec vous, au moins, il n'y aura pas d'histoire !"

 

Et Miss Kathie de hausser les épaules, comme si elle était scandalisée d'être mise en garde de la sorte, comme si elle pouvait vouloir du mal à ce beau jeune homme. Il pourrait être son fils. Mais justement de fils, elle n'en a pas. Et comme elle a un fort instinct maternel, la pauvre, on ne va quand même pas lui reprocher de venir en aide à ce garçon, si celui-ci venait à rencontrer des difficultés dans la compréhesion d'un dossier ou la rédaction d'un acte.

 

Quand à Adèle, l'accompagnement d'un étudiant ne la dérange pas vraiment. Ce n'est pas la première fois et elle garde un très bon souvenir de Caroline, la précédente stagiaire avec laquelle elle avait fait un excellent travail.

 

Et puis, un garçon, ce sera sans doute différent. Et qu'il soit beau ou pas, cela n'a aucune importance à ses yeux.

Lire la suite

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle ...

28 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Adèle retourne s'asseoir sur la chaise derrière son bureau. Elle vient d'y déposer une énorme pile de dossiers. Elle n'est pas fatiguée, ni contrariée. Elle aime son métier de clerc de notaire et les dossiers, les papiers, les testaments, les actes de toutes sortes en font partie.

 

Elle entend la porte de Maître Lombard s'ouvrir.

 

Il raccompagne un jeune homme vers la sortie.

 

Le notaire, un homme jovial et un peu enrobé, s'adresse à lui en ces termes :

"Hé bien, je suis ravi d'avoir fait votre connaissance et vous remercie de votre visite. Alors comme convenu, vous commencerez votre stage avec nous lundi prochain.

Alors, bonne rentrée, jeune homme et à la semaine prochaine".

 

Le jeune homme en question doit avoir 24 ans environ. Il est grand. Il a les cheveux bruns et de très beaux yeux bleus. Il est du genre "beau gosse" et son sourire est très "waouh... je craque pour toi".

 

Adèle ne peut s'empêcher de sourire, elle aussi. D'habitude, elle ne fait pas très attention aux stagiaires et aux clients masculins qui viennent à l'étude. Mais ce jeune homme là est vraiment très beau.

 

Cela va un peu changer le décor, égayer les bureux, apporter un peu de jeunesse dans un univers où il est souvent question de succession, de décès, d'héritiers et de personnes âgées.

 

Et puis, et puis, il y a sa collègue, la chaleureuse Miss Kathie (Catherine, cela fait trop sérieux, trop classique), la toute nouvelle cougar qui va être ravie.

 

Et d'ailleurs, le sourire d'Adèle est en train de se transformer en énorme éclat de rire car elle vient de se tourner vers Miss Kathie. Celle-ci offre un spectacle des plus hilarants.

 

Elle est littéralement accrochée à son bureau, les deux mains solidement ancrées sur le bord, la bouche ouverte, les yeux démesurément écarquillés. On voit même une mèche blonde rebelle sortir de son brushing ultra discipliné et ses longues boucles d'oreilles trembler fébrilement.

 

On s'attend presque à l'entendre siffler comme les marins sur le port d'Amsterdam lorsqu'ils voient passer une dame en talons aiguille et bas résille.

Lire la suite

Poupée Corolle : Noël 2012 au rayon des jouets des Galeries Lafayette à Paris.

10 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC13465.JPG

SDC13466.JPG

SDC13443.JPGSDC13463.JPG

SDC13452.JPG

SDC13460.JPG

SDC13459.JPG

SDC13449.JPG

SDC13448.JPG

SDC13447.JPG

SDC13444.JPG

SDC13441.JPG

J'ai emboité le pas à la jolie petite fille qui souhaitait se rendre au rayon des jouets des Galeries Lafayette.

 

J'ai emprunté plusieurs escaliers roulants et je l'ai trouvé ce rayon.SDC13440.JPG

 

Il existait.

 

Il y avait beaucoup de monde, de joyeux bambins aux yeux brillants, des mamans chargées de paquets, des papas en mode "petit garçon" plantés devant les boites de meccano:)

 

Et surtout, un beau, un grand, "un recto-verso" stand COROLLE.

 

Toute la collection est présente : les Chéries, les 36 cm, les Tidoo, les calins, les vêtements, les chaussures, les landaus, les poussettes, les doudous, les Kinra girls.....

 

Un royaume pour grandes et petites filles made by Corolle.

 

Que du bonheur pour un beau, un vrai, un grand Noël.

 

Merci Corolle et merci Père Noël :)

 

                                                       ------------------------------------------------------------------------

 

Petit PS à propos de la poupée Chérie patineuse qui est sortie à l'occasion de Noël 2012. J'avais déjà parlé du prix excessif que cette poupée peut atteindre sur un célèbre site de vente aux enchères, alors qu'elle est disponible à un prix fixe chez Oxybul.

 

J'ai pu constater qu'elle coûtait 54,00 euros aux Galeries Lafayette, 50,00 euros sans les frais de port sur le site Corolle et 42,90 euros frais de port compris chez Oxybul (le code pour avoir la gratuité des frais de port est facile à obtenir).


 

                                                                ----------------------------------------------------------

 

Et pour finir en beauté, une vue du sapin géant qui trône au coeur des Galeries Lafayette et de sa magnifique coupole d'inspiration byzantine.


Lire la suite

Poupée Corolle : Noël 2012, dans les vitrines du Printemps à Paris

10 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC13425.JPG

SDC13434.JPG

SDC13432.JPG

Après les Galeries Lafayette, sur le même côté de la célèbre avenue Haussmann, la visite de Noël continue avec la découverte des vitrines du Printemps.

 

Le premier grand magasin m'ayant beaucoup déçu, SDC13423.JPGj'attends beaucoup du second.

 

 

Et voila ce que je découvre.... dubitative.

 

Un nom, un très grand nom de la haute couture française : Christian Dior.

 

Christian Dior, des défilés somptueux, des robes sublimes, des parfums célèbres.

 

Certes, mais quel vrai rapport avec Noël, avec les enfants, avec les jouets ?

 

Aucun. Qu'on se le dise.

SDC13430.JPG

Aucun jouet dans les vtirines.

 

Juste un joli spectacles de marionnettes qui dansent, qui virevoltent et les deux lettres CD, comme Christian Dior.

 

Verdict :

 

Je suis une nouvelle fois déçue, comme la petite fille qui est à côté de moi et qui, dans un gros soupir, dit à sa maman :

 

" Allez, viens, on s'en va. On va dans le magasin voir les poupées !"

 

                                                    ----------------------------------------------------------------------------

 

Au risque de passer pour une rabat-joie, j'ai la nostalgie des vitrines de Noël d'hier et d'avant-hier, où les poupées Corolle avaient leur propre univers, où Barbie faisait son show, où Lego avait construit ses bâtiments et ses murs, où Playmobil avait rangé ses camions et  ses grues, où Winnie l'ourson mangeait son miel en dansant...

 

 

 

Lire la suite

Poupée Corolle : Noël 2012, rayon des jouets au Printemps à Paris.

10 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Après la découverte un peu décevante des vitrines de Noël du Printemps à Paris, je suis entrée dans le magasin pour visiter le rayon des jouets.

 

Et là, nouvelle déception : le rayon des jouets du Printemps n'est rien d'autre qu'une boutique sans porte de la marque Oxybul.

 

Un magasin banal comme il en existe dans beaucoup de villes et de centres commerciaux, juste installé dans le grand magasin parisien.

 

Pourquoi le Printemps ne possède-t-il pas un vrai rayon de jouets, digne de ce nom ?

 

Ben justement, je lui pose la question ?

 

Et dans le genre déception,le voyage continue.

 

Je vous prends à témoin. Vous êtes venue au Printemps pour acheter une poupée Corolle.

 

Pour ce faireSDC13437.JPG, il vous faut atteindre le rayon des vêtements pour enfants et perdue entre les différents portants et autres rayonnages, vous découvrirez une simple table blanche avec un condensé très condensé de la collection Corolle.

 

Même sort pour les célèbres Playmobil qui occupent une table identique juste à côté.

 

Le Printemps n'aime pas les jouets, n'aime pas les enfants et finalement n'aime pas Noël !

-----------------------------

 

Petit clin d'oeil de bébé chéri, toujours fidèle à son poste au rayon Petit Bateau :)

(il aurait juste besoin d'une petite toilette car il a le teint un peu cireux)SDC13438.JPG

 

Lire la suite

Poupée Corolle : Noël 2012 dans les vitrines des Galeries Lafayette à Paris

10 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC13420.JPG

SDC13415.JPG

SDC13412.JPG

Alors quoi de neuf cette année dans les vitrines animées des Galeries Lafayette à Paris ?

 

SDC13409.JPG

 

 

Voici quelques photos.

 

Des petites majorettes qui dansent, toujours les mêmes, un ours polaire qui se dandine devant des bagages....

 

Bof, bof....

 

---------SDC13416.JPG

 

SDC13418.JPGJ'ai oublié de vous dire, les Galeries Lafayette ont appelé "leur Noël" : le Noël du siècle.

 

Hé, même pas peur :)

Lire la suite

Poupée COROLLE : "maman blogueuse" - modeste réponse.

9 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Bonjour Ariane,

 

Mon premier fils est né, il y a 22 ans et durant toutes ces années, j'ai surtout retenu deux choses :

 

- en matière d'éducation d'enfants, il faut rester modeste.

 

- il n'y a pas de parents parfaits, ni d'enfants parfaits.

 

J'ai essayé et j'essaye toujours de donner la meilleure éducation possible à mes fils. Ce n'est pas facile et les efforts ne portent pas toujours leurs fruits.

 

J'ai souvent l'impression de répéter les mêmes choses pour rien :

 

- " as-tu lavé tes mains"

- " as-tu brossé tes dents"

- "essuie tes pieds"

- "range ton cartable ........"

 

Et j'en passe des centaines et des centaines, encore meilleurs !

 

J'imagine que pour vous et beaucoup d'autres mamans, cela doit être la même rengaine.

 

Je ne vais pas non plus vous donner des leçons de psychologie enfantine. Je n'en ai pas les compétences. Il existe de vrais spécialistes dont c'est le métier, comme Françoise Dolto ou Marcel Rufo. Ils ont écrit beaucoup de livres sur le sujet.

 

Il me reste mon expérience. Mais je ne sais pas si elle vous sera d'une grande utilité.

 

C'est vrai que la place de "second enfant" ou celle du milieu lorsque la famille compte plus de deux enfants, n'est pas toujours facile à vivre.

 

Il y a l'ainé d'un côté qui fait de l'ombre ou qui est quelquefois jaloux du second et le troisième enfant qui occupe beaucoup la Maman et qui peut provoquer aussi la jalousie du second.

 

Le second est tiré vers le haut par l'ainé et grandit quelquefois trop vite. Ou alors il est tiré vers le bas par le troisième et a une certaine tendance à régresser, à jouer le bébé pour attirer l'attention de ses parents.

 

En fonction de son âge, il peut refaire pipi au lit, sucer son pouce ou voler la tétine du plus jeune que lui.

 

S'il est plus grand, il peut mener la vie dure à ses parents, mais sans faire de mal au bébé.

 

Bon, j'arrête là car je viens de me rendre compte que je pars, contrairement à ce que j'écrivais quelques lignes plus haut, dans un cours de psychologie enfantine.

 

En fait, je m'aperçois que je ne sais pas vraiment quoi vous écrire car je ne connais pas la nature exacte de vos soucis avec votre fils.

 

Si vous en avez envie et si vous en avez le temps, racontez-moi plus précisément ce qui se passe avec Byron.

 

Si j'ai connu des problèmes de la même nature avec l'un de mes fils, je vous répondrai et j'essaierai de vous dire si et comment j'ai réussi à régler le problème.

 

Je vous dis à bientôt.

 

Gardez le sourire : vos enfants sont en bonne santé. C'est déjà beaucoup, comme on dit.

 

Bien cordialement

 

Emelbay.

 

 

 

Lire la suite

Poupée COROLLE : "Maman-blogueuse"

6 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Voici le message que je viens de recevoir :

 

"Bonjour Emelbay,

 

J'ai découvert votre blog, par hasard, car j'ai quelque poupées Corolle de mon enfance que je voulais vendre. C'est en cherchant des renseignements sur ces poupées que je suis tombée sur votre blog.

 

J'ai lu certains de vos articles et j'avoue que j'y ai pris un certain plaisir, même si la collection de poupées Corolle ne m'intéresse pas vraiment.

 

Je vous écris ce soir car un petit détail dans l'une de vos histoires a retenu mon attention : vous êtes maman de cinq garçons.

 

Alors voila, j'ai décidé de vous contacter.

 

Je m'appelle Ariane, j'ai 36 ans et je suis maman de 3 garçons : Dylan 11 ans, Byron 9 ans et Enzo 5 ans. J'habite à la campagne, en Bourgogne et et j'ai arrêté de travailler à la naissance de mon second enfant.

 

Comme vous avez 5 garçons, je voudrai savoir si vous avez rencontré un problème de jalousie entre vos enfants ?

 

Est-ce que votre 2ème fils vous a poser des problèmes par rapport à ses frères ?

 

Moi, j'ai des problèmes avec Byron. Il me rend la vie impossible. Il embête tout le temps ses frères, il les frappe, il leur prend leurs affaire....

 

La maîtresse m'a dit de l'emener chez un psy. Je n'ai pas envie car cela me fait peur et cela coute très cher.

 

Mon fils m'inquiète beaucoup et à cause de lui, je me dispute souvent avec mon mari. Je trouve qu'il le punis trop  et il  menace souvent de le frapper. Il lui donne des petites fessés.

 

Je ne sais plus quoi faire.

 

Pouvez-vous me donner des conseils, me dire si vous avez connu les mêmes problèmes ?

 

Je vous en remercie beaucoup par avance et j'ai décidé de ne plus vendre mes poupées depuis que j'ai découvert votre blog. Je vais les nettoyer et les garder."

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Bonjour Ariane,

 

Je vous remercie de votre message. J'avoue qu'il me surprend beaucoup.

 

Je suis effectivement maman de cinq garçons dont le dernier a l'âge de votre fils ainé.

 

Je n'ai pas fait d'études de psychologie enfantine :), mais si mon expérience de mère de famille un peu nombreuse peut vous aider, c'est bien volontiers que je la partagerai avec vous.

 

Mais je ne peux pas le faire maintenant car, justement, mes obligations maternelles m'appelent vers les cartables, puis la cuisine.

 

J'essaierai de vous écrire demain ou durant ce week-end.

 

En attendant, mon premier conseil, est de vous armer de patience et de ne pas céder à la colère. Je sais par ma propre expérience que c'est facile à dire et difficile de garder  sa patience et difficile de toujours maîtriser ses nerfs et sa fatigue.

 

Il n'existe pas de parents-modèles, ni d'enfants-modèles. Chacun a sa propre vie et sa façon de voir les choses.

 

Je vous souhaite une bonne soirée et promis, je reviens vers vous dès que j'ai un moment de libre.

 

Bien cordialement

 

Emelbay.

 

 

 

 

 

Lire la suite