Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Emelbay

Poupées COROLLE : La merveilleuse époque de Catherine Réfabert, un document rare

29 Janvier 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Un autre document exceptionnel consacré aux poupées Corolle et à l'époque merveilleuse de Catherine Réfabert. Il s'agit d'un article publié dans le magazine Télé 7 jours durant le mois de novembre 1986 (du 8 au 14).

 

Catherine Réfabert venait d'être élue "femme du mois" de l'émission Enjeu, magazine économique et social de François de Closets, Emmanuel de la Taille et Alain Weiller.

 

"Femme du mois", un titre largment mérité pour Catherine Réfabert.

N-4 0001

IMGGj

Lire la suite

Poupée Corolle : un document exceptionnel pour les amoureuses (2)

12 Janvier 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

corolle12.jpg

corolle10.jpg

corolle9.jpg

corolle6.jpg

corolle4.jpg

corolle3.jpg

 

Vues n° 3 et 4 :

 

Les bras et les jambes.

 

Bras et jambes sont triés (pour avoir la même nuance de rose) fixés et cousus à un corps en tissu préparé par des ouvrières à domicile. Le bébé prend forme.

 

Vues n° 5 et 6corolle5.jpg

 

Le visage et la chevelure

 

le visage est maquillé, lese sourcils et les lèvres sont peints et on dépose un léger fard sur les joues. Bientôt, la tête chauve reçoit des cheveux : c'est le perruquage. Les yeux sont incrustés.

 

Vues n° 7 et 8

 

Le bourrage

 

Le bourrage par des flocons de mousse synthétique moelleuse donne toute sa douceur au corps du poupon.

 

Vues n° 9

 

Un coup de peigne sous un jet de vapeur chaude et le bébéb est prêt pour l'habillage.

 

Vues n° 10 et 11

 

Les vêtements

 

De petits vêtements taillés en série à l'usine, mais cousus à domicile et soigneusement finis constituent l'habillement et le trousseau de ce bébé prêt à être emballé et expédié chez votre marchand de jouets.

Plus de 30 opérations ont été nécessaires et accomplies our réaliser cet agréable poupon.

 

Vue n° 12

 

Poupées fabriquées en Extreme-Orient

 

Hong-Kong, taïwan et Macao expédient en Europe de nombreuses poupées à tête de porcelaine."

 

-----------------------------------------------------------------------------------

 

 

Le cours de "poupée Corolle - session avril 1987" est maintenant terminé.

 

J'espère que vous avez tout bien compris.

 

Si oui, tant mieux. Mais n'essayez pas de faire la même chose, chez vous. C'est impossible car il faut des grosses machines compliquées !

 

A bientôt pour un autre voyage dans le monde fabuleux des poupées Corolle.

 

-------------------------------------------------------------------------------------

 

Pour rire :

 

Quelle est la différence entre une femme facile et une serviette en papier ?

 

Aucune. On la jette après usage !

Lire la suite

Poupée Corolle : un document exceptionnel pour les amoureuses.

9 Janvier 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

corolle11.jpg

En préparant mes chères poupées pour leur grand voyage, j'ai retrouvé plusieurs documents que j'avais mis de côté, il y a quelques années.

 

Parmi, ceux-ci, j'ai re-découvert avec plaisir une série de diapositives datant d'avril 1987.

 

On y découvre la fabrication des poupées Corolle dans les ateliers de Langeais.

 

Ces diapositives présentent les ouvrières dans leur travail quotidien. Comme j'aurais aimé faire partie de ces femmes ! Travailler aux côtés de Catherine REFABERT, avoir le plaisir de transformer des pièces de vinyl et de tissu en une belle poupée.

 

Bien sûr, je rêve toute réveillée ! Bien sûr, ces femmes ne voyaient pas les choses de la même façon que moi. Pour certaines (mais peut-être pas toutes ??), ce travail était un travail comme un autre, un emploi qui leur permettait de vivre et de faire vivre leur famille.

 

Sans doute, mais quand même, "mettre des poupées Corolle au monde", quel beau métier !!

 

Je suis sûre que vous serez nombreuse à rêver et à vibrer, comme moi.

 

Je parie ... euh.... un bébé aux yeux fermés !

 

Non, je rigole !!

 

Ces diapositives étaient offertes aux revendeurs qui ne proposaient pas encore les poupées Corolle dans leurs magasins, aux visiteurs qui venaient découvrir l'usine.

 

Elles sont accompagnées d'une feuille dactylographiée qui présente chaque prise de vue.

 

Je vais simplement tout recopier, mot à mot et vous emmener dans les ateliers Corolle en 1987.

 

On repart en voyage.corolle1.jpg

 

"La fabrication d'une poupée"

De nos jours, par millions, les poupées sortent des usines modernes des Etats-Unis, d'Allemagne, d'Italie, d'Extrême-orient.... Leur fabrication est devenue une industrie. Toutefois, par l'importance de la recherche des modèles, par le rôle de la créativité, par la qualité esthétique des productions, l'industrie de la poupée peut demeurer un métier d'art.

Catherine Réfabert prépare avec amour la naissance des poupées Corolle qui font rêver les petites filles à Langeais.

Voici les étapes de la création du "nouveau-né" que la projection de diapositives nous permet de suivre.

 

Vue n° 1 : les modèles de poupées Corolle.

 

Vue n° 2 : la fabrication des têtes.

Au cours de longues conversations avec des fillettes est apparue l'idée qu'une poupée semblable à un nouveau-né, toute douce, souple, à la tête allongée, comblerait les plus jeunes des fillettes qui désirent jouer à la maman. Ainsi est née l'idée du "nouveau-né".

A partir de photos de nouveaux-nés, le dessin de la tête a été élaboré. D'après le dessin un sculpteur a réalisé une tête. Cette forme a servi de modèle pour un moule métallique fabriqué aux Etats-Unis. Les têtes de poupées sont ensuite coulées en matière plastique souple (P.V.C., polychlorure de vinyle). Dans un moule chauffée à 230°, les grains de PVC fondent. Une rotation rapide du moule assure la répartition de la matière sur tout l'intérieur des parois. Après refroidissement partiel, la tête souple est démoulée prestement. Pour les têtes rigides, il faut un moule qui s'ouvre en deux parties : une bavure longitudinale se retrouve alors sur la tête à la limite des deux parties du moule. "

 

A bientôt pour la suite.

 

 

 


Lire la suite