Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Ma première poupée Ruth Treffeisen : QUENNIE (1)

29 Janvier 2011 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11557.JPG

SDC11554.JPG

SDC11552.JPG

SDC11555.JPG

SDC11548.JPG

J'ai acheté QUENNIE, il y a quelques années, sur le Salon Paris-Création à Paris. C'était la première fois que je venais sur ce Salon.

 

J'y étais venue confiante en me disant que j'allais pouvoir admirer des poupées Corolle et pouvoir, peut-être, m'en offrir une.

 

Espoir vite déçuSDC11547.JPG car je n'ai vu aucune poupée Corolle installée ou mise en évidence sur une table d'exposition.

 

AUCUNE !!

 

A croire que Corolle n'existait pas !!

 

En fait, Corolle était boudé, volontairement ignoré par le monde des collectionneuses ou des créatrices de poupées.

 

A force de tourner en rond dans le salon dans la quête vaine d'une poupée Corolle, je me suis involontairement mise dans la peau d'une journaliste.

 

J'allais de table en table en posant toujours la même question : connaissez-vous les poupées Corolle ? en avez-vous ? Qu'en pensez-vous ?

 

La plupart du temps, je me faisais "jeter" avec des regards méprisants. D'autre fois, on m'a répondu que les poupées Corolle étaient des jouets de qualité ordinaire juste faites pour les enfants et qu'il était normal qu'elles n'aient pas leur place ici. Et pourquoi pas Berchet ou Smoby, tant que j'y étais !

 

Quelques personnes ont fait référence à Catherine Réfabert. Et j'ai entendu parler d'elle avec respect pour mon plus grand bonheur. Ses créations étaient unaniment appréciées, mais généralement très vite dépréciées du fait que Corolle avait été volontairement vendu au géant américain Mattel.

 

Mattel, c'est avant tout Barbie. Et que l'on aime ou que l'on aime pas cette poupée mannequin, il ne vient à l'idée de personne de remettre en cause la légitimité de Mattel sur ce produit.

 

Pour Corolle, il en va tout autrement. Corolle est une marque purement française, avec des créateurs français et qui a été vendu volontairement et dans le seul but de faire fortune à un grand groupe américain.

 

Cela fait plus de vingt ans aujourd'hui et le monde des collectionneuses de poupées n'a toujours pas accepté, ni pardonné ce geste.

 

Et je peux vous affirmer, sans me tromper, que cela ne changera JAMAIS.

 

La seul part du marché actuel de la poupée sur lequel Corolle peut aujourd'hui espérer travailler, c'est celui du jouet pour enfant. Et les place sont chères, très chères !

 

Le goût des petites filles évoluent très vite,  aussi vite que la taille de leurs vêtements. Tandis que le porte-monnaie de leurs parents se vident aussi vite que le réservoir d'essence d'une voiture.

 

Les petite filles d'aujourd'hui ne connaissent pas les poupées Corolle et les mamans qui les connaissent ne les achètent pas car elles sont trop chères et parce qu'elles ne plaisent à leurs enfants.

 

Corolle est HAS BEEN, n'en déplaisent aux dirigeants actuels qui ne font rien pour remédier à cet état de choses.

 

Corolle a un avenir incertain mais peut s'enorgueillir d'un passé glorieux.

 

Et c'est tout !!


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Loulou 19/03/2011 14:56


Je n'étais pas venue me balader sur ton blog depuis un p'tit moment, lorsqu'en faisant des recherches sur Ruth Treffeisen je tombe sur ton super article.
Je rejoints entièrement ton opinion concernant les dirigeants de Corolle/Mattel.
Ils ne font rien pour améliorer l'image de marque et surtout, ne s'occupent pas de la concurrence qui arrivent à vendre encore de superbes poupées "classiques".
Quel massacre, c'est lamentable!
Heureusement qu'il y a encore des collectionneuses et pas que des puristes, qui savent les apprécier et les aimer.
Merci pour tout ;)
Ta Quennie est ravissante.


Mandarine 03/02/2011 17:53


Je suis d'accord avec ton commentaire...mais jusqu'à un certain point. Tout à fait d'accord sur la situation de Corolle actuellement: à part les Chéries et les Tidoo, rien qui accroche les enfants
de nos jours, d'autres marques font aussi bien et moins cher.
Mais, en ce qui concerne la période plus ancienne, jusqu'à il y a dix ans, je pense que ces poupées et poupons auront leur place, d'ici quelques années, au même titre que les Bellas et Raynal et
certains Petitcollins dans les collections, soit pour les poupées signées, soit pour celles qui ont été jouées. Mais c'est encore trop tôt au noiveau des collectionneurs (euses, souvent), je crois
q'il faut attendre une bonne dizaine, voire une quinzaine d'années...alors comme pour l'art, les tableaux...nous qui aimons ces poupées, c'est que nous sommes "en avance sur notre temps"...n'est-ce
pas? Personnellement je ne les boude pas du tout, toi non plus, je crois!


lalu 30/01/2011 22:07


ouaaouuuhh...