Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Poupées Corolle : Ainsi s'en vont, vont, vont les petites poupées...

22 Décembre 2011 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC12377.JPG

Chaque jour qui passe voit les piles de cartons grandir et se multiplier.

 

Dans les cartons sont sagement rangées mes jolies poupées Corolle.

 

Elles vont partir, toutes et rejoindre un garde-meubles.

 

L'heure est presque arrivée de nous séparer... pour quelques années, c'est sûr... pour toujours, il est trop tôt pour le dire.

 

Mes princesses, mes petites chéries, mes mignonnes, mes adorées m'ont accompagné physiquement pendant de nombreuses années. Leurs visages, leurs cheveux brillants, leurs tenues élégantes, leurs sourires mélancoliques ou tendres ont égayé mes journées de mère de famille toujours débordée .

 

Aujourd'hui, elles resteront à mes côtés comme un joli souvenir, une passion plaisante, mais excessive et dévorante. Je ne regrette pas d'avoir monté cette superbe collection.

 

Mais comme je suis "entrée en poupée", j'en sors. Sans soupir, sans regret, sans contrainte.

 

Je vais continuer mon chemin, tranquillement, plus riche qu'hier de ce que les poupées COROLLE m'ont fait découvrir.

 

Et si je range mes poupées, je garde précieusement les amies, les copines que j'ai eu le bonheur et la chance de rencontrer durant toutes mes années "poupées COROLLE".

 

"Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront..." René Char

 

Emelbay 22 décembre 2011.SDC12374.JPG

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle 27/12/2013 22:29

Emelbay ... j'ignore si quelqu'un d'autre que toi lira ce commentaire, puisque je le publie sous un article qui n'est pas récent ...

Je suis amenée, suite à ce que l'on pourrait appeler "un électrochoc", à prendre une décision à la fois semblable à la tienne et très différente ...

Semblable, car je suis moi aussi dans l'obligation absolue de prendre du recul, et de me recentrer sur ma vie...

Très différente, car pour moi, il ne s'agit pas de me séparer de mes poupées (loin de là !), mais de fuir l'esclavagisme que représente la recherche virtuelle en matière d'identification : quel
moule ? quelle année ? quelle tenue d'origine ? quelles autres tenues ? quelles perruques ? combien de déclinaisons de coiffures, de coloris de teint, d'yeux insérés ou peints, et ainsi de suite
...

Les poupées, chez toi, "n'étaient plus à leur aise" ... tu as pris la décision de les aimer dans ton cœur mais plus dans "ton quotidien". Cette décision, tu l'as prise le 22 décembre 2011.

Quant à moi, c'est le 19 décembre - il y a une semaine - que j'ai pris la décision d'aimer les miennes "comme quand Internet n'existait pas" ...

"Sans contrainte, sans soupir" : tout comme toi ...
... mais, contrairement à toi qui n'avais nul motif d'éprouver cela, j'ai le regret d'une lâcheté : la mienne, celle qui m'empêche de dire 'ailleurs', du moins publiquement :

"Excusez-moi, ma vie m'attend".

"Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque" ... à l'aube d'une nouvelle année, ces mots résonnent en moi comme des vœux.

... Pour 2014, c'est cela que je te souhaite, Emelbay : serre ton bonheur ...

Affectueusement.

Isabelle

EMELBAY 12/01/2014 19:42



je t'embrasse très fort ma douce Isabelle.


je comprends tout ce que tu as écrit, mais surtout ce que tu n'as pas pu ou voulu écrire...


Main dans la main.


Marie



lalu 03/05/2012 21:51

Voilà ou sont parties les belles... ce qui me rassure c de savoir qu'elles sont là, quelque part...
Un jour j'espère que tu trouveras leur vrai place, c un musée Emelbay qui devrait voir le jour !
Gros bisous

EMELBAY 04/05/2012 10:59



Fini le Musée, Lalu. Je laisse cela à d'autres si l'aventure les tente. Moi, j'ai raccroché. J'aime toujours autant les poupées Corolle. Mais plus d'investissement, ni moral, ni financier, ni
sentimental... Juste affectif et intellectuel Gros bisous.



BRIGITTE PETIT 22/12/2011 15:55

Salut MARIE LAURE, un peu étonnée la vie te mène où tu dois aller, nous nous sommes connus par le biais des poupées et rencontrés je te souhaite réussite santé et bonheur à toi et toute ta famille
peut être reviendras tu sur ton blog que j'aimais lire je t'embrasse ainsi que toute ta petite famille peut être aurais je de tes nouvelles de temps à autre je te souhaite en avance mes meilleurs
voeux de santé et prospérité pour toi et les tiens amicalement brigitte

EMELBAY 23/12/2011 10:43



Bonjour Brigitte, je te remercie de ton gentil message. Nous nous sommes connues grâce aux poupées et crois-moi, j'en suis ravie ! On a toujours beaucoup parlé poupée, mais surtout de tout ce
qui fait nos vies. Nous avons beaucoup de points communs. Je ne vais pas fermer mes blog, non, non. Au contraire, je vais continuer à le "nourrir" avec des poupées et plein d'autres choses. Je
suis une collectionneuse "retraitée" , mais une vraie passionnée. Je te souhaite tout le bonheur du monde pour 2012,
pour toi et ta belle famille. Bisous Marie



Mandarine 22/12/2011 14:10

Emelbay, tu nous donnes à voir les cartons qui contiennent des trésors accumulés au fil de quelques années de ta vie comme si tu souhaitais que l'on n'oublie pas...que l'on n'oublie pas cette
"Emelbay"...Je n'oublierai pas!
Bon vent, Emelbay! Laisse aller et se déployer toute la vie qui est en toi!
Rien n'est perdu de ce qui est passé, juste rangé dans un petit coin, pour laisser place à la vie qui continue!

EMELBAY 23/12/2011 10:53



Bonjour Mandarine, comme toujours : des mots justes, une compréhension précise de ce que j'exprime. Ta délicatesse et ta sensibilité me touchent beaucoup. Je te remercie de ta présence
bienveillante à mes côtés depuis le jour où la passion des poupées nous a fait nous rencontrer sur Farandol's. Tu as raison, mes poupées Corolle feront toujours partie de ma vie et c'est ainsi
que je veux que les choses soient et restent. Je ne regrette rien, je ne renie rien. Je continue juste mon chemin, mais pas seule car mes "filles Corolle" ne seront jamais vraiment loin de moi
... je te souhaite le meilleur pour 2012. A bientôt sur Poupies ou ailleurs ! Emelbay



Elizée 22/12/2011 13:14

Difficile à comprendre quand on est soi-même en pleine addiction aux poupées, et qu'on se console en se disant qu'on ne fait de mal à personne en se livrant à cette douce folie !
Mais tu as choisi de sortir de cet engouement,de tourner la page et de prendre un autre chemin : j'ai moi aussi le coeur serré en voyant tous ces cartons, mais tous mes voeux t'accompagnent pour
ton nouveau départ !
Bises,
Elizée

EMELBAY 23/12/2011 11:03



Bonjour Elizée, tu es sans doute celle que je respecte et que j'admire le plus depuis le jour où j'ai fait mes premiers pas dans le monde virtuel des forums et des blogs sur les poupées. Tu
m'as encouragé et soutenu lorsque j'ai écrit ma première histoire. Je sais que tu aimes les poupées. J'espère de tout coeur qu'elles continueront à t'apporter beaucoup de plaisir et de bonheur.
Moi, j'ai choisi de ranger les miennes. Je suis et je resterai une pasionnée des poupées Corolle. Cette passion reste très forte, mais maintenant elle est de l'ordre sentimental, affectif. Elle
n'est plus active, ni palpable. Les poupées restent dans mon coeur, mais plus dans ma vie quotidienne. Je te souhaite tout le bonheur du monde pour 2012. Grosses bises, ma grande Amie.
Marie.



coryn 22/12/2011 13:05

Emelbay..........ça me fait quelque chose au fond de moi! Je pense que tu as tes raisons............j'espère sincèrement que tu ne couperas pas le contact, tu m'a apporté beaucoup par ton blog, j'y
ai fait des découvertes et grâce à toi j'ai constituée ma petite collection de poupons 30 cm. Ma collection je pense va évoluer au fils des années à venir...........et j'espère bien pouvoir
partager tout ça avec toi qui est une passionnée.
Bonnes Fêtes Emelbay.

EMELBAY 23/12/2011 11:25



Bonjour Coryn, je range mes poupées, c'est vrai, mais pas ma passion pour elles, ni mon bonheur à les aimer. Les poupées Corolle sont et resteront pour moi les plus belles du monde, surtout
celles de Catherine Réfabert. Mon blog ne va pas s'arrêter. Je vais continuer à "l'alimenter" et essayer de le faire évoluer. Je suis juste passée du stade collectionneuse active à celui de
spectatrice pasionnée. J'espère bien pouvoir continuer à partager pleins de moments "poupée" avec toi, ici et surtout sur Poupies. Joyeuses Fêtes à toi et à toute ta famille. Emelbay



duboc charlette 22/12/2011 12:28

je ne comprends pas, je viens seulement et un peu tard de découvrir votre blog qui est magnifique et tres émouvant.

mais pourquoi être obligée de mettre tous ces trésors en carton et de n'en faire qu'un souvenir ???

EMELBAY 23/12/2011 11:19



Bonjour Charlette, je suis ravie que mon blog vous plaise. Mes poupées ont besoin de repos et de calme. Il était temps pour elles de quitter une maison où elles n'étaient plus à leur aise :
pas assez de place, trop de bruit, ces enfants qui, en grandissant,  ont besoin de plus d'espace et qui trouvent que, justement, les poupées en prennent trop ! Elles vont passer quelques
temps dans un endroit où elles seront à l'abri de tout. Je les garde dans mon coeur et surtout dans mon blog où vous serez toujours la bienvenue. Revenez quand vous voulez. Joyeuses fêtes de fin
d'année. Cordialement. Emelbay



Valentine 22/12/2011 12:08

Puisque c'est ce que tu veux..................qu'il en soit ainsi !


Alea jacta est"

EMELBAY 23/12/2011 11:10



Aline, je te fais de grosses bises. On partage beaucoup depuis longtemps..... Tu sais que ma passion pour les poupées Corolle reste la même qu'hier. Mais aujourd'hui, elle n'est plus active,
juste sentimentale. Nous nous sommes vues il y a quelques jours avec toujours autant de joie et de plaisir. A bientôt, c'est certain, car nous n'avons pas fini de parler poupée et de  tout
le reste ! T'as vidé le coffre de ta voiture ? Plein de bonheur et de nouvelles poupées pour 2012. Gros bisous, ma
Valentine. Marie