Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Poupée Corolle : Noël 2012, dans les vitrines du Printemps à Paris

10 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC13425.JPG

SDC13434.JPG

SDC13432.JPG

Après les Galeries Lafayette, sur le même côté de la célèbre avenue Haussmann, la visite de Noël continue avec la découverte des vitrines du Printemps.

 

Le premier grand magasin m'ayant beaucoup déçu, SDC13423.JPGj'attends beaucoup du second.

 

 

Et voila ce que je découvre.... dubitative.

 

Un nom, un très grand nom de la haute couture française : Christian Dior.

 

Christian Dior, des défilés somptueux, des robes sublimes, des parfums célèbres.

 

Certes, mais quel vrai rapport avec Noël, avec les enfants, avec les jouets ?

 

Aucun. Qu'on se le dise.

SDC13430.JPG

Aucun jouet dans les vtirines.

 

Juste un joli spectacles de marionnettes qui dansent, qui virevoltent et les deux lettres CD, comme Christian Dior.

 

Verdict :

 

Je suis une nouvelle fois déçue, comme la petite fille qui est à côté de moi et qui, dans un gros soupir, dit à sa maman :

 

" Allez, viens, on s'en va. On va dans le magasin voir les poupées !"

 

                                                    ----------------------------------------------------------------------------

 

Au risque de passer pour une rabat-joie, j'ai la nostalgie des vitrines de Noël d'hier et d'avant-hier, où les poupées Corolle avaient leur propre univers, où Barbie faisait son show, où Lego avait construit ses bâtiments et ses murs, où Playmobil avait rangé ses camions et  ses grues, où Winnie l'ourson mangeait son miel en dansant...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle 12/12/2012 13:13

... Non, tu ne passes pas pour une rabat-joie, chère Emelbay.
Au contraire, tu rappelles ce qu'est l'esprit de Noël,dans toute sa profondeur, dans toute sa tendresse ...

Un esprit qui, trop souvent, se perd, ou se dilue, avant l'heure, dans celui de la nuit de la st- Sylvestre (qui est, parfois, une nuit de bien des excès ...)


Devant les vitrines du "Printemps", aucun enfant ne peut rêver ... aucun adulte, même s'il admire les robes C.D. de prestige, ne peut vraiment rêver non plus ... Et c'est bien dommage ...

Merci, Emelbay.