Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Poupée Corolle : et une 42 cm, combien coûtait-elle en 1992 ?

28 Mars 2014 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11678-copie-1.JPGSDC11679.JPGSDC11680.JPG

 

Ariane bleuet 459 francs = 70 euros

 

Dorothée automne 585 francs = 90 euros

 

Aurore traineau 536 francs = 82 euros

 

Victor 410 francs = 62,50 euros

 

Victoria 458 francs = 70 euros

Des poupées à jouer qui sont devenues des poupées de collection.

---------------------------------------------------------------------------------

Tu ne te lèves pas un matin en disant :

"aujourd'hui, je commence une collection"

Tu réfléchis  et tu  dis  :

euh ... une collection de quoi ?

Allez, comme ça au hasard, tu décides : une collection de poupées.

Et tu choisis Corolle comme si tu étais au supermarché devant un rayon en train d'acheter ta lessive.

Ton délire ne marche pas car on  collectionne rarement par hasard.

Une collection, peu importe de quoi,  est toujours le résultat ou l'aboutissement de quelque chose, mais aussi le début ou le commencement d'une autre. 

Le chemin de la collection est compliqué.

Il prend souvent sa source dans l'enfance. Il fait remonter les bons et les mauvais souvenirs à la surface que la mémoire veut bien leur accorder.

Le vécu de chacun donne des choix différents.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hutin 27/04/2014 15:12

J'ai toujours aimé les poupées et ai commencé et bine entamé une collection depuis que je suis à la retraite

Merci pour vos informations et vos articles ...

Arielle 05/04/2014 15:30

C'est marrant, quand les prix sont en francs, on dirait que c'est plus cher ! Mais en fait pas du tout. Les prix 20 ans après, même en euros, sont presque les mêmes. Pas pris beaucoup de valeur.
Mais bon, on collectionne pas les poupées Corolle pour leur valeur, mais pour leur beauté. Merci pour le blog. Très bien.

Isabelle 02/04/2014 21:18

"Le chemin de la collection prend souvent sa source dans l'enfance et fait remonter à la surface les bons et les mauvais souvenirs que la mémoire veut bien leur accorder"

as-tu écrit, chère Emelbay.

Comme je suis en accord avec toi ! moi qui ai écrit, ailleurs, ceci :

"Les yeux regardent les couleurs de la vie et laissent la mémoire choisir au nuancier."

Il y a des moments où j'ai besoin d'une plongée dans mon enfance, époque où de (nombreuses) poupées Bella, Barbie et autres mannequins des sixties formaient une ronde autour de moi ..

... Et puis, il y a d'autres moments où je suis davantage attirée par des poupées, qui, en elles-mêmes, ne se rapportent pas à mon enfance, mais qui réveillent sans aucun doute la petite fille qui
dort en moi ...

Et les poupées Corolle font partie de ces poupées-là ...

Merci à Madame Réfabert qui a "fait naître" Corolle quand j'avais 18 ans ... merci à toi, chère Emelbay, de faire vivre et revivre ces poupées pour nous, de nous les raconter, avec talent.

... C'est ainsi que plane toujours "un parfum d'enfance"...

Je t'embrasse,

Isabelle

coryn 29/03/2014 06:43

effectivement, les poupées "à jouer" de cette époque son devenues des poupées de collection.............elles sont tellement belles et bien habillées!
pour moi Corolle c'est l'enfance de ma fille et des câlins............