Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Poupée Corolle : 1999, success story, à l'américaine

8 Juillet 2013 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC11014.JPGSDC11015.JPGSDC11016.JPGSDC11018.JPGSDC11019.JPGSDC11006.JPGSDC11007.JPGSDC11008.JPGSDC11009.JPGSDC11010.JPGSDC11011.JPGSDC11012.JPGSDC11013.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En 1999, cela fait bientôt dix ans que Corolle appartient au groupe américain Mattel. 

 

Justement, comme disent les américains, je suis "politiquement correcte".

 

Car des esprits plus fâcheux auraient dit "cela fait bientôt dix ans que la société Corolle n'est plus française".

 

Jeu de mots........ jeu de mains.............. jeu de vilains....

 

Toujours est-il qu'en janvier 1999, le magazine américain DOLLS a présenté un très bel article  sur les poupées Corolle.

 

Pouvez-vous m'indiquer l'équivalent d'une telle publication en France ?

 

Il n'y en a pas. 

 

Sauf le trimestriel et très confidentiel "ours et poupées" où il est surtout question de Bleuette et de ses copines du 3ème âge, de certaines poupées mannequins (souvent américaines, d'ailleurs !) et d'ours en peluche de créatrices.

 

Je ne veux aucun mal à "ours et poupées" qui a le mérite d'exister (j'ai même été abonnée pendant plusieurs années.) J'ai été, je ne le suis plus.

 

Je n'ai pas renouvelé mon abonnement par manque d'intérêt :(

 

Je ne sais pas pas si ours et poupées a, un jour, consacré un article aux poupées Corolle ? 

Ou pire, cette publication est-elle toujours disponible ?

Je ferme la parenthèse car cette article concerne avant tout les poupées Corolle.

Et on peut dire qu'en 1999, Catherine Petot et les poupées Corolle étaient fort appréciées et à juste titre, aux Etats-Unis.

C'est Catherine Réfabert et son mari qui avaient ouvert la route vers l'Amérique dès la naissance de Corolle, ne l'oublions pas.

On the road again, Corolle dolls :)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Isabelle 10/07/2013 11:13

Bonjour Emelbay,

Merci pour ce bel article et ce beau document !

Je n'ai jamais eu l'occasion de parcourir aucune revue consacrée aux poupées; je suis donc - forcément - sans opinion quant à "Ours et Poupées".

Cependant une phrase de ton article retient particulièrement mon attention :

"Pouvez-vous m'indiquer l'équivalent d'une telle publication en France ? Il n'y en n'a pas."

(Et il n'y a certainement pas d'équivalent en Belgique non plus ...)

Sur Internet, je constate que les sites, les forums "made in USA" consacrés aux poupées (souvent aux mannequins) sont excellents, et pour certains d'entre eux époustouflants quant à la qualité des
photos, des mises en scène, des diaporamas.
Dans ce domaine, je crois que les Américains sont imbattables ...

Ce qui ne m'empêche pas de regretter que Corolle soit passé entre les mains de Mattel ...

Entre les mains de Mattel, Corolle a perdu la grande poésie, la grande fraîcheur que Madame Refabert lui avait insufflées ...

Ce n'est pas un hasard si de nombreuses collectionneuses recherchent uniquement les poupées Corolle qui sont nées à Langeauis ...

Amicalement,

Isabelle

brigitte 09/07/2013 18:21

beau et juste commentaire, par contre très juste pour ours et poupées il n'y a plus de parution depuis plus d'un an car j'étais moi même abonnée. à bientôt pour de nouvelles publications bises
brigitte

Mandarine 09/07/2013 17:04

Merci pour ce joli document. Pour répondre à ton interrogation, Oui, "Ours et Poupées" existe toujours mais uniquement sur le net (plus de papier) et Non, ils n'ont jamais proposé un article sur
les Corolle, ni comme tu le précises aucune autre revue sur les poupées qui se respecte, sauf peut-être "La vie du jouet" quand elle existait encore. Par expérience, proposer une étude ou une
conférence sur les Corolle...et surtout que cela soit accepté!!!relève du grand art et de beaucoup de démarches d'approche, mais je ne désespère pas d'y arriver avant mon 100° anniversaire!