Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Le visage sur la photo

15 Février 2012 , Rédigé par EMELBAY

 

Emelbay regarde fixement ce visage sur l’écran de son ordinateur. Un visage faussement souriant, une expression sans naturel, une volonté de donner le meilleur de son sourire pour réussir une photo commercial. Le résultat donne une image prise par « le dessus », mettant bien en évidence un grand nez de travers ! Ce détail  fait rire et  ravit Emelbay !

 

Cette tête ne lui est pas inconnue, bien sûr. Il a même été un temps où elle éprouvait une certaine forme de sympathie pour ce visage.

 

Sympathie légère car Emelbay a toujours su que derrière ce visage banal et faussement amical, se cachait un être profondément égoïste, égocentrique, calculateur.

 

Leurs relations s’étaient toujours limitées aux plus strictes banalités de la vie courante, de la vie quotidienne. Jamais, Emelbay n’avait souhaité élargir ces échanges de convenance à quelque chose de plus profond.

 

Elle savait qu’une vraie amitié ne pouvait exister entre un serpent et une lionne.

 

Elle avait toujours su en écoutant parler cette bouche aux lèvres pincées qui essayait de monopoliser la conversation et l’attention, elle avait toujours compris en voyant cette silhouette sans forme qui tentait d’occuper toute la place, qu’elles n’avaient rien en commun.

 

Emelbay  sait reconnaître le mal là où il se cache et ceux qui  le cultivent.

 

 Mais elle a une telle confiance dans l’âme humaine qu’elle ne se protège pas.  Elle pense simplement que les autres ne peuvent pas être totalement et définitivement méchants, dangereux, nuisibles.

 

Et pourtant, il n y a pire ennemi qu’un serpent. Même pour une lionne.

 

L’attaque est toujours celle d’un lâche, d’un traître. Elle se fait dans le dos.

 

La lionne est assoupie entourée de ses petits. Elle sait qu’il y a un serpent, quelque part dans les hautes herbes.

 

Mais elle n’a jamais fait de mal à ce serpent. AUCUN MAL.

 

Alors pourquoi craindre une attaque ?

 

Le serpent rampe dans son univers glauque. La lionne règne sur son monde respectable et protège ses enfants. Il n y a pas  de pont entre les deux espaces.

 

Sauf pour le serpent qui aime se traîner dans la boue, qui manie parfaitement l’art répugnant du mensonge, de la duperie et de la traîtrise.

 

Prends garde serpent, ton triomphe sera de courte durée !

 

La puissance, la volonté, l’énergie, la force, la rage, la haine de la lionne blessée vont t’écraser, te détruire, te transformer en peau de chagrin.

 

Une lionne n’abandonne jamais, ne lâche jamais, ne recule jamais. JAMAIS.

 

Elle se battra contre celui qui pénètre dans son territoire et qui n’en a pas le droit, elle se battra contre celui qui tente de toucher à ses petits. Sans répit, jusqu’à la mort.

 

Une lionne ne connaît pas la peur. Si on la provoque, si on l’agresse, elle répond par la violence, par l’intelligence.

 

Tout dépend de l’agresseur.

 

Si c’est un serpent, il sera réduit en bouillie.

 

La lionne a été blessée. Elle a été attaquée par derrière, dans le dos. Lâchement, traitreusement.

 

Elle a perdu beaucoup de sang. Mais elle s’est relevée, courageusement. Elle a redressée la tête. Elle porte fièrement sa crinière flamboyante envers et contre tout.

 

La lionne est plus jeune que le serpent. Elle guérira d’autant plus vite.

 

 Elle n’a rien perdu de son honneur, de sa dignité. Elle peut marcher la tête haute. Elle est respectée pour ce qu’elle est, pour ce qu’elle fait, pour ce qu’elle vit. Elle est respectée pour sa force, pour le sens qu’elle donne à sa vie.

 

 Elle est respectée lorsqu’elle se déplace entourée de ses petits. Ils sont beaux et forts. Leur vie en devenir est à chaque instant plus intense. Leur puissance augmente  chaque jour, chaque nuit. Ils sont comme une forteresse autour de la lionne. Un jour viendra où elle leur transmettra cette bataille en héritage.  Afin qu’ils sachent où se trouve le serpent….

 

La lionne est debout. Elle a survécu. Aujourd’hui, elle est bien vivante. Plus qu’hier et moins que demain.

 

Dans la vie, rien n’est impossible. Ni le bien, ni le mal. C’est en cela que la vie est difficile, mais aussi remplie d’espérance. Combattre le mal. En détruire une partie. Construire le bien. Le protéger.

 

La vie n’est faite que de cela. Pouvoir choisir, devoir subir.

 

Se battre.

 

Seule la mort ferme les chemins du encore possible. La mort tranche définitivement. Elle arrête le cours du temps. Définitivement. De façon égale, mais arbitraire. On ne discute pas avec la mort. Le vivant n’a d’autre choix que s’incliner.

 

Si une autre attaque devait se produire.  Ce serait la dernière. L’ultime. Elle serait définitive. Elle serait nucléaire.

 

Aujourd’hui, la lionne avance, sans se retourner, entourée de ses petits.

 

Le lion marche à ses côtés…

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Léa 26/02/2012 16:15

Bonjour Marie-Laure, quel est ce serpent si terrifiant qui peut vous en vouloir autant??? Une collectionneuse de poupées?

EMELBAY 28/02/2012 12:44



Bonjour Léa. Je vous remercie de votre visite. Il s'agit d'un serpent de la pire espèce : très long, bien gluant, avec pleins d'anneaux, une langue pointue et des crochets remplis de venin.
Un vrai monstre !


Celui de Harry Potter, c'était de la rigolade à côté Mais bon, un chasseur va bien lui faire sa fête un jour et
le transformer en sac à mains ou mieux encore le livrer en pature aux hyènes !


 



Marianne_passion 22/02/2012 17:47

Bonjour Marie, je viens de lire ton "histoire" avec beaucoup d'émotion car je sais que tu as traversé cette épreuve avec courage et dignité...Je suis fière de toi ! Va de l'avant et laisse les
ordures à ce serpent qui ne mérite rien d'autre. Je t'embrasse.

EMELBAY 28/02/2012 12:36



Bonjour Marianne. Je te remercie de ta visite et de ton message si gentil. J'espère que tu vas bien. J'ai vu ta nouvelle collection. Tes tableaux sont magnifiques. A bientôt pour une
découverte en vrai à la Galerie. je t'embrasse.



tata Véro 18/02/2012 00:37

toujours ce don magnifique de l'écriture !! combien de fois je te l'ai déjà dit Marie......
Fonce Marie et que rien ne t'arrête jamais ... même pas cet affreux serpent ! grosses bises

EMELBAY 22/02/2012 17:50



Merci de ta visite et de ton commentaire si gentil. Cela me touche beaucoup. Gros bisous Tata Véro.



Isabelle 17/02/2012 15:21

... Isabelle (qui, à sa manière, est une lionne aussi ...)avait également fait confiance à "un visage", il y a de cela trois ans.
Contrairement à Emelbay, elle n'avait pas détecté que ce visage était faussement amical, faussement fraternel ...

Emelbay avait, derrière le visage, perçu le serpent car elle sait "reconnaître le mal là où il se cache" même si "elle a une telle confiance dans l'âme humaine qu'elle ne se protège pas.".

Attaquée tout comme la lionne Emelbay, gravement blessée, la lionne Isabelle a elle aussi répondu par la violence et a failli y laisser ses dernières forces.

La lionne Isabelle avance, elle aussi, aujourd'hui, debout et digne...
Mais sa forteresse, elle l'a trop érigée avec les pierres qui lui ont été jetées ... La lionne Isabelle va devoir s'employer à construire une autre forteresse, en en posant les fondations sur
l'amour ...
- - - - -
Emelbay ... Marie-Laure ... ton texte très profond et très riche en métaphores me touche beaucoup et me sert de tremplin pour m'exprimer, le plus pudiquement possible...

Je te remercie... je t'embrasse.

Isabelle

EMELBAY 17/02/2012 18:47



Isabelle .....nous avons beaucoup de points communs. Mon souhait le plus sincère est de protéger cette belle amitié et de la voir grandir encore, ici ou dans notre forum préféré. Je
te remercie beaucoup de ta gentillesse et de ta présence chaleureus. Je t'embrasse. Marie



nath94 16/02/2012 18:08

Tu écris trop bien, Marie ! Quel talent. Ce serpent n'existe plus, j'en suis sûre : empoisonné par son propre venin. Beurkkkk ! Grosses bises et à bientôt.

EMELBAY 22/02/2012 17:52



Bonjour Nath. Je te remercie de ta visite et de ton commentaire. J'espère que tes filles se portent bien. A bientôt. Gros bisous.



miss aline 15/02/2012 20:03

Waouhhhhhhhh c'est fort ............. t'inquiète je lui affuterais les griffes, moi, à la lionne

EMELBAY 15/02/2012 21:03



Coucou Aline, je sais que je peux compter sur toi ... Bisous ma Valentine.



Brigitte 15/02/2012 18:40

Bravo ma lionne préférée pour ce magnifique commentaire qu'elle ténacité et qu'elle réalisme je te perçois cinq sur cinq toute mon amitié

EMELBAY 15/02/2012 20:05



Merci ma Brigitte. Je t'embrasse très fort.



coryn 15/02/2012 18:36

Emelbay, il s'est passé quelque chose dans ta vie............mais tu en as fait un très beau texte!

EMELBAY 15/02/2012 20:06



Merci Coryn. Oui, c'est ma façon à moi de guérir. Bisous.