Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle (5)

2 Janvier 2013 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Catherine, Miss Kathie pour les intimes, est un genre de femme très différent de celui d'Adèle.

 

Cela ne les empêche cependant pas d'être très bonnes copines-collègues. Mais je ne dirai pas amie.

 

Miss Kathie est un peu plus jeune qu'Adèle. Elle a 41 ans.

 

Elle travaille chez Maître Lombard depuis l'âge de vingt ans. Elle y est entrée en tant qu'employée de bureau. C'est comme cela que l'on disait à l'époque pour parler de quelqu'un qui faisait le même travail qu'une secrétaire, mais avec moins de responsabilité.

 

Catherine est rapidement devenue Cathie pour tout le monde. Plus mignon, plus moderne.

 

Catherine est la fille unique de Madame Renourt, une femme autoritaire et sévère. Cathie a forcément eu un père un jour. Mais elle ne s'en rappelle pas. Sa mère lui a dit qu'il était mort lorsqu'elle avait six ans. Une grave maladie. C'est tout ce qu'elle sait. Rien d'autre. Et elle n'en a jamais su plus.

 

Madame Renourt passait chaque jour, une fois le matin, une autre fois l'après-midi chez Maitre Lombard pour voir si sa fille était bien au bureau, si sa tenue était correcte, si ses cheveux étaient bien attachés, si tout était convenable.

 

Cathie n'avait d'autre choix que de s'accomoder de cette situation. Elle était très timide, voir effacée. Elle était plutôt jolie. Mais cette jeune beauté était bien dissimulée sous les vêtements sinistres que sa mère choisisait pour elle.

 

Et lorsqu'elle a eu 24 ans, sa mère a décidé qu'elle devait se marier. Elle a soigneusement choisi le futur époux selon un cahier des charges très précis : il devait avoir au moins 38 ans, ne pas être marié ou divorcé, sans enfant à charge, fonctionnaire et surtout sans famille.

 

Et la mégère a trouvé SON gendre idéal : Gérard, le bien nommé, cadre C au service des impôts.

 

Présentation des futurs mariés, puis fiançailles et enfin mariage avec contrat solide à la clé.

 

Le premier article était le suivant : en aucun cas, le couple ne devait avoir d'enfant. Madame mère estimait que son gendre devenant le mari de sa fille, elle le considérait et le traitait comme un fils. Cela lui faisait donc un nouvel enfant. A son âge, c'était bien suffisant. Et de toutes façons, elle n'aimait pas les bébés et les jeunes enfants.

 

Ils coûtaient trop cher, faisaient trop de bruit.

 

Maintenant, elle + sa fille + son gendre formaient une vraie famille. C'était parfait.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article