Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle (3)

31 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Adèle a 45 ans.

 

Elle est brune, plutôt grande, assez mince. Ses yeux sont bleus.

 

Elle n'est pas spécialement belle, ni particulièrement laide. Elle est normale. Si tant est que le mot  normalité puisse être utilisé dans la description  physique d'un être humain.

 

Il n'y a rien de plus subjectif que la notion de beauté tant dans l'appréciation esthétique d'une femme ou d'un homme que dans celle d'une sculpture ou d'un tableau.

 

Les philosophes de toutes les époques, même les plus reculées, ont écrit, disserté sur le sujet et le débat est loin d'être clos.

 

Il s'éteindra en même temps que l'humanité.

 

Pour le commun des mortels, la philosphie se limite souvent à cette simple expression familière : il en faut pour tous les goûts.

 

Simple, mais efficace.

 

Adèle est mariée avec Etienne. Kinésithérapeute de son état.

 

Il se sont rencontrés en 1992 lors d'un maraiage. Elle était la cousine de la mariée et lui un très bon copain du marié.

 

En 1995, ils se marient à leur tour. De cette union, est née Cloé en 1997, puis Adrien en 2000.

 

Scénario classqiue et rassurant d'une vie ordinaire. Cela n'a rien de péjoratif. Il existe des milliers de couples qui se sont formés lors d'une soirée de mariage, des milliers de gens qui se sont mariés en 1995.

 

Il y a dix ans, Adèle et son mari ont acheté une grande maison avec un jardin dans le quartier chic de leur ville. Une belle affaire qui leur a été offerte sur un plateau d'argent grâce à Maître Lombard qui, à l'époque, s'était occupé de cette succession.

 

Adèle travaille pour Maître Lombard depuis 1991. Elle a choisi ce métier de clerc de notaire un peu par hasard. En fait, c'est ce métier qui l'a chosie car elle en possédait toutes les qualités : discrétion, patience, excellente mémoire, sens de l'organisation, parfaite maîtrise de l'orthographe et du droit notarial, études qu'elle a suivies avec assiduité après son bac littéraire.

 

On peut rajouter à cette desciption qu'Adèle s'habille de façon très classique, mais pas démodé. Des tenues que d'aucuns qualifieront de passe-partout.  Des couleurs faciles à assortir, des matières faciles à entretenir. Peu de bijoux : son alliance, bien sûr, une montre, une petite chaîne autour du cou avec un pendentif en or et les jours de fête un collier de perles que son mari lui a offert pour la naissance de Cloé. Elle garde sa bague de fiançailles pour ces mêmes occasions.

 

Elle se maquille peu. Un peu de mascara, un soupçon de brillant à lèvres légèrement rosé.

 

Ses yeux bleus se suffisent à eux-même. Son regard est franc et bienveillant, mais un peu réservé.

 

Adèle est sans doute la collaboratrice préférée de Maître Lombard. Il apprécie son efficacité et son esprit vif. Elle sait anticiper ses demandes et sait comprendre ses attentes. Elle utilise avec intelligence la méthode de travail mise en place par son employeur. Elle respecte et entretient avec soin l'esprit de la maison.

 

Adèle est une perle dont beaucoup de patrons souhaiterait  la présence à leurs côtés.

 

Les clients de l'étude apprécient le sérieux et la compétence de la jeune femme. Elle reçoit les familles avec gentillesse. Son sourire accueillant, mais mesuré inspire la confiance. Elle s'exprime posément et fait preuve de beaucoup de patience avec les personnes âgées qu'elle sait rassurer.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article