Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle (2).

29 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Et Adèle tape dans ses mains comme si elle voulait réveiller un somnanbule ou plutôt une personne sous hypnose.

 

Et elle dit : "ça va oui ? Tu vas t'en remettre ?".

 

Miss Kathie reprend péniblement ses esprits. Pour un peu, on s'attend à la voir s'ébrouer énergiquement à la manière d'un chien mouillé afin de se remettre les idées en place. Idées qu'elle a fort mal placées, évidemment !

 

Et d'une voix lente, comme venue d'outre-tombe, Adèle l'entend murmurer :

 

"Il est trop beau. C'est pas permis d'être aussi beau. C'était qui lui ? Il vient de quelle planète ?"

 

Maître Lombard n'a rien perdu de la scène. Il connaît bien chacune et chacun de ses employés. Il est du genre paternaliste. Il ne manque jamais les fêtes de Noël : un cadeau pour chaque enfant, un goûter avec un clown ou un magicien sous le grand sapin ; un déjeuner avec les parents ; un autre pour fêter la Nouvel Année ; encore un autre à Pâques ; un buffet pour chaque anniversaire, etc.....

 

Maître Lombard aime manger, aime faire plaisir à ses employés et aime partager avec eux des moments heureux de la vie.

 

Il n' a jamais manqué un seul mariage. Il offre toujours le contrat.

 

Il a assisté à tous les baptêmes et connait le bonheur d'avoir plusieurs filleuls parmi les enfants et même les petits-enfants de ses employés.

 

Il est généreux de nature. Il doit bien peser 90 kg, d'ailleurs.

 

En souriant, il s'adresse à Miss Kathie et aux autres membres du personnel présents dans ce bureau :

 

" Ce jeune homme s'appelle Julien Rambert. Il a presque fini ses études de droit et va nous rejoindre pour un stage de six mois. Je vous demande de lui réserver le meilleur accueil. C'est un garçon brillant et son père est l'un de mes plus vieux amis. Nous nous sommes connus il y a fort longtemps.

Catherine (il est le seul à l'appeler ainsi), je compte sur vous pour ne pas, comme dire ....,  être trop gentille, trop prévenante avec Julien. Si vous voyez ce que je veux dire ?

Adèle, c'est à vous que reviendra la tâche d'accompagner Julien. Je suis son maître de stage. Je vous le confie. Vous aviez fait un excellent travail avec la petite Caroline, l'année dernière.

Et je sais qu'avec vous, au moins, il n'y aura pas d'histoire !"

 

Et Miss Kathie de hausser les épaules, comme si elle était scandalisée d'être mise en garde de la sorte, comme si elle pouvait vouloir du mal à ce beau jeune homme. Il pourrait être son fils. Mais justement de fils, elle n'en a pas. Et comme elle a un fort instinct maternel, la pauvre, on ne va quand même pas lui reprocher de venir en aide à ce garçon, si celui-ci venait à rencontrer des difficultés dans la compréhesion d'un dossier ou la rédaction d'un acte.

 

Quand à Adèle, l'accompagnement d'un étudiant ne la dérange pas vraiment. Ce n'est pas la première fois et elle garde un très bon souvenir de Caroline, la précédente stagiaire avec laquelle elle avait fait un excellent travail.

 

Et puis, un garçon, ce sera sans doute différent. Et qu'il soit beau ou pas, cela n'a aucune importance à ses yeux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article