Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Elle aurait mieux fait de collectionner les poupées Corolle ...

28 Décembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

Adèle retourne s'asseoir sur la chaise derrière son bureau. Elle vient d'y déposer une énorme pile de dossiers. Elle n'est pas fatiguée, ni contrariée. Elle aime son métier de clerc de notaire et les dossiers, les papiers, les testaments, les actes de toutes sortes en font partie.

 

Elle entend la porte de Maître Lombard s'ouvrir.

 

Il raccompagne un jeune homme vers la sortie.

 

Le notaire, un homme jovial et un peu enrobé, s'adresse à lui en ces termes :

"Hé bien, je suis ravi d'avoir fait votre connaissance et vous remercie de votre visite. Alors comme convenu, vous commencerez votre stage avec nous lundi prochain.

Alors, bonne rentrée, jeune homme et à la semaine prochaine".

 

Le jeune homme en question doit avoir 24 ans environ. Il est grand. Il a les cheveux bruns et de très beaux yeux bleus. Il est du genre "beau gosse" et son sourire est très "waouh... je craque pour toi".

 

Adèle ne peut s'empêcher de sourire, elle aussi. D'habitude, elle ne fait pas très attention aux stagiaires et aux clients masculins qui viennent à l'étude. Mais ce jeune homme là est vraiment très beau.

 

Cela va un peu changer le décor, égayer les bureux, apporter un peu de jeunesse dans un univers où il est souvent question de succession, de décès, d'héritiers et de personnes âgées.

 

Et puis, et puis, il y a sa collègue, la chaleureuse Miss Kathie (Catherine, cela fait trop sérieux, trop classique), la toute nouvelle cougar qui va être ravie.

 

Et d'ailleurs, le sourire d'Adèle est en train de se transformer en énorme éclat de rire car elle vient de se tourner vers Miss Kathie. Celle-ci offre un spectacle des plus hilarants.

 

Elle est littéralement accrochée à son bureau, les deux mains solidement ancrées sur le bord, la bouche ouverte, les yeux démesurément écarquillés. On voit même une mèche blonde rebelle sortir de son brushing ultra discipliné et ses longues boucles d'oreilles trembler fébrilement.

 

On s'attend presque à l'entendre siffler comme les marins sur le port d'Amsterdam lorsqu'ils voient passer une dame en talons aiguille et bas résille.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article