Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Doudou Corolle : ma tradition tendresse pour les bébés.

17 Novembre 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC13369.JPG

SDC13368.JPG

SDC13367.JPG

SDC13365.JPGComme elle est mignonne, cette toute petite fille âgée de huit jours à peine ! Un magnifique bébé à la peau douce et aux petites mains potelées.

 

Sa maman, malgré la fatique d'un accouchement un peu long, rayonne de bonheur et de fierté.

 

Elle a tellement attendu ce bébé et son désir a été exaucé : une petite fille, une adorable petite Clémence.

 

La maman qui s'appelle Christelle est une amie de longue date. Nous nous sommes connues, bien avant mon arrivée en région parisienne, en pays de Savoie, entre lac (du Bourget) et montagnes.

 

Et aujourd'hui, comme moi, elle a suivi son mari et habite aussi en région parisienne.

 

Elle ne trouve pas cela plus agréable, ni plus génial que moi. Mais ce récent déménagement nous permet de nous voir plus souvent. Au moins un point positif.

 

Le petit ange est donc né à Paris et j'ai pu faire sa connaissance très rapidement.

 

Une petit fille ? pour moi aussi, c'est un grand bonheur, une grande "chance" :)

 

Maman de cinq garçons, je n'ai jamais pu acheter de layette rose, de petites robes à volants, de petits chouchoux, etc.....

 

Enfin, pas pour moi ! Toujours pour les autres.

 

Alors à chaque fois que j'offre un cadeau de naissance à une petite fille, je me lâche : du rose, du rose et encore du rose !

 

Et pour Clémence qui est née début novembre, je suis restée fidèle à mes habitudes. Je suis allée à Paris, rue Royale chez Bon Point où j'ai acheté une adorable petite robe rose tendre, un petit gilet assorti, des collants (il fait froid !) et un petit bandeau.

 

Magnifique !

 

Mais je dois quand même avouer qu'avant chaque achat-petite fille, je mène une enquête auprès de la Maman : aimez-vous ou aimes-tu le rose ?

 

He oui, tout le monde n'aime pas cette couleur. Toutes les mamans de petite fille ne préfèrent pas le rose. Certaines apprécient mieux le blanc ou le bleu.

 

Je respecte les goûts de chacun, mais quand je peux acheter du rose, je suis ravie !

 

Mon amie a fini de déballer son cadeau. Les vêtements semblent lui plaire. Mais je sens malgré tout, qu'elle est une peu déçue.

 

J'ai le sentiment qu'elle attendait autre chose, un petit plus, mon petit plus, mon cadeau fétiche;

 

Et cela me fait plaisir car d'une part je vais pouvoir lui offrir tout de suite et d'autre part, je vais pouvoir respecter ma petite tradition-naissance personnelle.

 

Fille ou garçon, cela n'a pas d'importance pour ce petit plus. Il en existe pour chacun.

 

Mais de quoi s'agit-il à la fin, me direz-vous ? Quelle est la chose, l'objet que la jeune maman attend ?

 

Un doudou Corolle, bien sûr !

 

Cela fait plus de vingt ans que j'offre toujours un doudou Corolle à un bébé dont je viens d'apprendre la naissance.

 

Et les années passant, c'est un peu devenu ma signature. Tous les gens qui me connaissent, enfin qui connaissent ma passion pour les poupées Corolle, le savent.

 

Je suis toujours certaine de faire plaisir.

 

Et jusqu'à présent, je n'ai déçu personne. Je n'ai jamais raté mon cadeau de naissance Corolle.

 

Et pour mon amie Christelle, encore moins que pour quelqu'un d'autre.

 

Dans un autre sac sans marque :) que j'avais caché sur le canapé sous mon manteau, j'ai sorti deux cadeaux joliment emballés : un babypouce rayé rose et un doudou patachon dragée.

 

Mon amie était comblée :

 

- " j'ai bien cru que tu avais oublié ! Tu m'as fait peur ! Pas de doudous Corolle pour Clémence : c'était pas juste.

 

- Oublié ? tu veux rire : à la minute où j'ai appris la naissance de ta fille, je savais exactement quels doudous Corolle j'allais lui offrir. Et ce n'est qu'un début : dans quelques mois, je lui achéterai sa première poupée Corolle en tissu, puis après une petite vanille 36 cm....Je m'en occupe.

 

Si toi, tu pouvais lui acheter les puzzles, les livres ou les jeux éducatifs, cela m'arrangerait. Laisse-moi les poupées. Et si vraiment un jour, Clémence te demande une barbie, tu pourras reprendre le flambeau. Barbie, j'sais pas faire :)

 

Doudou Corolle, doudou bonheur.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

brigitte 17/11/2012 20:55

bonsoir MARIE LAURE je te reconnais tout à fait et apprécie cette adorable histoire vraie et vraie car je te connais ne change pas reste t elle que tu es je t'embrasse

EMELBAY 10/12/2012 16:44



Merci Brigitte. Gros bisoud.



coryn 17/11/2012 20:05

c'est tout à fait comme ça que je t'imagine Emelbay :)

EMELBAY 10/12/2012 16:44



Merci Ma Belle et encore des gros bisous.