Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Emelbay

Créteil, le 7 juillet 2012 - Lettre à Hélène - Poupée Corolle

7 Juillet 2012 , Rédigé par EMELBAY Publié dans #Poupées Corolle

SDC13225.JPG

SDC13224.JPG

SDC13223.JPG

Bonjour Hélène,

 

Je viens juste de rentrer à la maison et je me suis prise une averse de "qualité supérieure" :)

 

La belle, la grosse rincée : des gouttes de pluie énormes, bien alignées, en ordre de bataille, faites pour détremper tout ce qu'elles touchent.

 

A commencer par moi, qui n'avait pas de parapluie, histoire de faciliter le travail aux nuages.

 

Enfin ! le début de l'été 2012 est très mouillé. C'est comme ça, il faut faire avec.

 

J'ai croisé deux cortèges de mariage, en voiture, pour l'instant, qui se rendaient dans un parc de la ville où ont lieu traditionnellement les séances de photographie.

 

Mariage pluvieux = mariage heureux. Maigre consolation pour une mariée sous un parapluie dont la belle robe blanche trempe dans la boue.

 

Quel temps fait-il chez toi ?

 

Le même que chez moi. Je le sais car tu m'as dit où tu vivais.

 

Tu habites une belle région que je connais un peu : la Bourgogne et plus précisément du côté de Dijon.

 

Nous ne sommes pas vraiment très loin l'une de l'autre, à environ 2h30 heures de voiture.

 

J'en sais un peu plus sur toi, sur ta vie, sur tes poupées.

 

Tu habites dans la maison de ta grand-mère que ton mari et toi avaient entièrement rénovée, il y a quelques années.

 

Tes parents étaient agriculteurs et ton frère a repris l'exploitation familiale.

 

Vous habitez tous dans le même village et si vos maisons ne sont pas mitoyennes, elles font partie de la même propriété.

 

Il y a une grande cour (besoin de place pour manoeuvrer avec les engins agricoles) et plusieurs hangars (pour garer les tracteurs et stocker les oignons, entre autres, que ton frère cultive en grande quantité).

 

Mais ce qui "m'intéresse" surtout, c'est l'ancienne écurie qui est juste à côté de ta maison.

 

Le rez-de-chaussée est occupé par les bureaux de ton mari (il est comptable) et l'étage a été transformé en grande salle de réception ou salle à manger familiale. Vous y organisez les fêtes de famille importantes (baptêmes, communions et sans doute un jour des mariages) lorsque la famille se réunit au grand complet, avec cousins et pièces rapportées.

 

Et en attendant, tu y as gentiment et discrètement installé tes poupées.

 

Tu m'écris que cette salle est très belle. Le plafond est traversé de belles poutres centenaires. La lumière y entre par les fenêtres que l'on appelle chien-assis.

 

La température demeure assez constante et la lumière arrive, tamisée, par les fenêtres munies de petites vitres.

 

Comme cela doit être beau ! J'espère qu'un jour tu m'enverras des photos ????

 

Tu as installé tes poupées sur des commodes anciennes, des chaises de style campagnard, sur les grandes tables, etc....

 

J'avoue que cela me fait rêver.

 

Un paradis pour poupées, grand et calme. Avec juste assez de lumière, mais pas trop pour ne pas abimer la couleur des vêtements.

 

Hé Valentine ?? Toi et moi, nous avons déjà imaginé un endroit pareil, à la campagne, avec un beau verger tout autour.

 

Je suis contente que tu me parles de ta collection de poupées de façon, comment dire ? réelle.

 

J'imagine qu'avec autant de places, tu possèdes beaucoup de poupées ? Peut-être des berceaux et des landaus aussi ?

 

Je ne veux pas être curieuse (quoique :) ou indiscrète, mais j'aimerais bien que tu me "racontes" tes poupées.

 

Quand ? Pourquoi ? Comment ?

 

Si tu me trouves un peu .........trop curieuse, n'hésite pasSDC13222.JPG à me le dire. Je le comprendrais très bien. Il y a sans doute des limites de "bavardage" que tu ne veux pas dépasser.

 

Je ne finis pas en chanson, mais avec une belle poupée Corolle, comme toujours.

 

Aujourd'hui, elle s'appelle Pia.

 

Elle est sponsor officiel du soleil qui tarde à venir se pencher sur nos pauvres têtes. Evidemment, elles sont cachées par des parapluies :)

 

Passe un bon week-end.

 

Amicalement

 

Marie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

missaline 07/07/2012 21:12

Oui, mais Pia a oublié de dire à son "pote" le soleil qu'elle était sur Paris et qu'il devait la suivre là ou elle se trouvait !! FAUTEEEEEEEEEEEE



Hé oui, une belle maison pour de si jolies demoiselles, un temps cela fut rèvé !